L’épisode de pollution aux particules fines se poursuit dans le Nord

Dans Lille, Santé !

©Philippe Pauchet / La Voix du Nord

Scroll par là

Depuis mercredi, les particules fines sont de la partie dans le Nord. Une concentration si forte que l’observatoire Atmo a tiré la sonnette d’alarme. L’alerte a été lancée jeudi, et a été renouvelée pour vendredi et ce samedi. Des mesures ont été adoptées par la préfecture, qu’on va s’empresser de vous énumérer.

Mais d’abord, les bases : les PM10, ce sont ces microparticules en suspension dans l’air émises principalement par les activités économiques (autant industrielles qu’agricoles), le trafic automobile et le chauffage. L’observatoire Atmo a noté que leur concentration dans l’air ambiant a augmenté depuis ce mercredi dans le Nord et le Pas-de-Calais. Assez en tout cas pour passer au dessus du seuil d’information et de recommandation qui est de 50 µg/m en moyenne journalière.

Maintenant, les mesures applicables jusqu’à ce samedi, 23h59 :

  • Vitesse réduite
    Sur tous les axes normalement limités à 80km/h, la vitesse maximale est abaissée à 70km/h pour tous les véhicules à moteur. Pour tous les axes limités à 90km/h ou plus, il faudra baisser votre vitesse de 20kmh/h.
  • Les industries concernées
    Dans le cadre de leur autorisation d’exploiter une installation classée pour la protection de l’environnement, les industries de la région sont tenues de mettre en place les mesures prévues à la réduction des émission de particules fines.
  • Les habitant·e·s appelé·e·s à faire les bons gestes
    On ne brûle pas ses déchets verts à l’air libre, on évite de mettre en route sa tondeuse ou son taille-haie à moteur thermique, et on n’ouvre pas le white spirit et les solvants en tout genre (oui, ça contribue).
  • Les agriculteurs aussi
    Il leur est demandé d’éviter l’écobuage et le brûlage à l’air libre des sous-produits agricoles.

Ces mesures courent officiellement jusqu’à ce samedi soir, mais on n’est pas à l’abri d’une redite ce dimanche.