Transferts, BU temporaire, travaux : ça commence à bouger pour la bibliothèque du campus Pont-de-Bois

Dans La Fac, Lille
Scroll par là

Ça y est, on rentre dans le vif du sujet : la BU générale de Pont-de-Bois commence enfin sa longue réhabilitation, la première depuis son ouverture en 1974. En ce moment, les collections sont en train de déménager vers d’autres BU de la métropole et des navettes pour qu’elles restent dispo vont arriver dès la semaine prochaine. On vous en dit plus sur le calendrier des travaux.

On parle de réhabiliter cette BU depuis 2008… Et elle va enfin subir les travaux qu’elle attend année après année. “La bibliothèque a le même âge que le campus Pont-de-Bois et a ouvert le 4 novembre 1974, raconte Anne Morenville, la responsable du site et chargée de sa mission de rénovation. Elle ne date donc pas d’hier mais c’est le seul bâtiment qui n’a jamais eu droit à une réhabilitation.

Personne ne peut nier aujourd’hui que la grande BU de sciences sociales et humaines prend l’eau de tous les côtés depuis un bon moment déjà. On avait carrément décidé qu’il valait mieux la raser en 2015. Et puis le temps a continué de filer et le bâtiment se tient toujours debout en 2022, avec son humidité ambiante.

Mais là, ça y’est, sa première réhabilitation en 48 ans d’existence est actée, financée et très bientôt lancée. On ne va finalement pas la raser car ce serait “trop compliqué” et “plus couteux” selon les mots du président de l’Université, que de la réhabiliter. En cause : l’architecture du campus construit en un seul bloc et le fait qu’il faut désamianter la BU.

La remettre à neuf va tout de même coûter la modique somme de 44,5 millions d’euros, le tout financé à la fois par l’Etat, la Région et la MEL. Le but est de la remettre à flots et en profiter pour y intégrer par exemple un lieu d’expo ou encore un learning lab. Pour ce qui est du calendrier, entre le déménagement des collections, l’ouverture d’une BU provisoire dans un autre bâtiment du campus, le désamiantage, la rehabilitation et le retour des collections, la nouvelle bibliothèque universitaire pourra se montrer aux étudiant.e.s et chercheur.se.s à l’horizon 2026.

Ça déménage

Là, on en est à l’étape du déménagement d’une grande partie des collections vers d’autres BU de l’Université et des lieux spécifiques pour le fond historique. C’est un travail de longue haleine qui vient de se mettre en marche : 21 kilomètres linéaires d’ouvrages sont à faire transiter. Entre les contraintes de conservation et de logistique, autant vous dire que les rotations vont s’enchainer jusqu’en juin.

Dès la semaine prochaine, un système de navettes permettra aux étudiant·e·s de continuer à pouvoir consulter les ouvrages. Quand la BU ne sera plus accessible, ils seront acheminés à la BUP sur demande effectuée via Lillocat, le catalogue en ligne. Et la BUP, c’est quoi ? C’est la future bibliothèque universitaire provisoire qui va ouvrir à la rentrée 2022. Elle va naître dans le bâtiment D du campus (situé derrière le bâtiment A) qui va être réaménagé à partir de février 2022. “La BUP fera 900m² et il y aura 180 places de travail dont certaines informatisées“, précise Anne Morenville.

La BU principale sera elle entièrement vidée d’ici cet été et fermera officiellement ses portes aux vacances d’été 2022. Elle entrera dans le dur des travaux dès 2023.

Pour en savoir plus sur le projet final, il y a un site internet entièrement dédié à la futur BU SHS.