Début mars, Lille Culture Street met la culture urbaine sous le feu des projecteurs

Dans Culturons-nous, Dans la rue, Lille

@UNSPLASH

Scroll par là

Le festival de l’IAE event revient pour une deuxième édition physique les 4 et 5 mars au Comptoir Hirondelle, dans le Vieux-Lille. Deux jours de culture urbaine, avec un premier soir dédié à la musique. Le lendemain ce sera des stands, des prestations artistiques et des activités autour de quatre axes principaux : la bouffe, l’art, le sport et le lifestyle.

Ce n’est pas NYC mais Lille qui représente la culture urbaine pour le premier week-end de mars. Entre les artistes, les sportif·ve·s et la street food, il y a de quoi faire un bel événement. Ça tombe bien parce que c’est exactement ce que le co-fondateur Antoine Crespin pense. Avec son collègue Pol-Eliott Menu et l’asso IAE Event, il a créé le festoche Lille Culture Street. “On voulait organiser ça en 2020 déjà, mais le Covid s’était mis en travers du chemin, raconte-t-il. On a finalement réussi à faire une version digitale en mars 2021, puis une version physique trois mois plus tard.”

Voici donc venir la deuxième édition IRL d’un événement 100 % culture de rue. Pour l’emplacement, cette année direction le Comptoir Hirondelle dans le Vieux-Lille. Et il n’est plus question de se faire couper la chique par le Covid.

Vendredi 4 mars

On commence fort le vendredi, à partir de 19 heures. Comala radio proposera une soirée plutôt hip-hop, à l’aide de Supafly Collective et Yummy Beats. Attendez-vous à quelques grosses basses, du groove et beaucoup de déhanchés. De quoi sans doute câliner les enceintes. “C’était important pour nous d’organiser quelque chose qui nous fasse vibrer,” ajoute Antoine.

À côté, l’Hirondelle s’occupera de la restauration portée par ses bières locales et sa fingerfood. “On voudrait aussi faire gagner des œuvres graphiques mais il reste certains détails à régler“, précise le co-fondateur. Ce qui est sûr, c’est que ce vendredi soir, les portent fermeront à minuit.

Samedi 5 mars

Le gros de l’événement se déroule samedi, dès 10 heures. Une dizaines de stands sont prévus, entre lesquels on pourra déambuler entre des fripes, sneakers, vinyles, produits upcyclés et bien d’autres. On retrouvera par exemple Madenim, Copabanana et Senis Design. Il y aura même un espace tatouage.

Pendant qu’El Camion, Mora Mora, FaluchTruck prépareront plein de bonnes choses à grailler, Ekiden Skateshop s’attèlera à vous faire (re)découvrir des sports de rue. “Le stand proposera une initiation au skate, au BMX et à la trottinette pour tout le monde, en extérieur“, assure Antoine. On aura aussi le loisir d’assister à des prestations artistiques en live, comme des graffs sur mur.

À 20h30, le showcase débutera. Présenté·e·s par ANAE Music, sept à huit artistes de la métropole lilloise performeront, 20 minutes chacun·e. Afrobeat, rap, hip-hop … Tant que ça reste accessible. Et là aussi la soirée se terminera à minuit.

Sinon, le festival est totalement gratuit et l’entrée est libre. Sous réserve d’un pass vaccinal en bonne et due forme bien entendu. Le masque sera également obligatoire en intérieur.

Si le cœur vous en dit, rendez-vous au 52, rue Saint-Sébastien entre 19 heures et minuit vendredi 4 mars, ou entre 10 heures et minuit samedi 5 mars. Voilà la page FB de l’event et le site de Lille Culture Street pour plus d’infos. On vous laisse aussi avec le Facebook du Comptoir Hirondelle.