Ce qui va changer au Bistrot de Saint-So quand il va rouvrir

Dans Chill, Lille, Music in my ears, Night Night
Scroll par là

Ce 1er mars marque le passage officiel d’une équipe de gérance à l’autre au Bistrot de Saint-So. Après un nouvel appel à projet lancé par la mairie, proprio du lieu, c’est l’Hirondelle qui va finalement faire le printemps cette année et celles qui vont suivre. La nouvelle équipe qui connaît déjà le quartier pour y avoir passé deux belles années arrive avec des projets dans les cartons.

Ils sont aussi fatigués qu’heureux et impatients d’investir le Bistrot. C’est à deux pas du Comptoir de l’Hirondelle, dans leurs bureaux du Vieux-Lille, qu’on s’est posés pour papoter avec Benjamin, Victor et Julien, les trois fondateurs de la fameuse Hirondelle. Sur leur ordi, ils dévoilent le gros dossier de 185 pages qu’ils ont présenté à la mairie pour répondre à l’appel à projet de la gérance d’un lieu devenu incontournable dans le quartier Saint-Sauveur.

On ne va pas vous refaire l’histoire de comment s’est opéré dans les faits ce changement mais si ça vous intéresse, tout est expliqué dans cet article.

Ici, on va surtout vous teaser tous les changements qui vont s’opérer au Bistrot quand il rouvrira ses portes le 18 mars prochain. Car ça ne sert à rien de débouler dès ce mercredi là-bas pour boire un godet : la nouvelle équipe se laisse deux semaines pour venir poser sa déco, sa sono et commencer doucement à prendre ses marques.

Mais que les fans du spot se rassurent : “Ça va changer sans vraiment changer“, assure Benjamin.

  • La prog

En fait, le plus gros changement, ce sera au niveau de la programmation : elle sera plus éclectique avec plus de live.” Pour cette partie, la team a fait appel à deux programmateurs : Kévin des Bains de Minuit et Pierre de la webradio SismoGroove. “L’un sera plus branché live tandis que l’autre sera plus sur la partie DJ set“, détaille Julien (on vous file les premiers events à la fin de l’article.)

  • La cuisine

Pour ce qui est de la cuisine, c’est Josépha, la jeune cheffe qui officie déjà au Comptoir qui va prendre les rênes en cuisine avec une brigade d’une bonne dizaine de personnes. “La carte, ce sera une sorte de ‘bouillon du monde’“, annonce Benjamin en faisant une référence directe aux bouillons parisiens, ces lieux typiques à Paris où les ouvriers allaient manger des plats simples et réconfortants à prix modestes. “Ce sera une carte courte avec deux entrées, trois plats et trois desserts et à chaque fois un plat du jour abordable autour d’une petite dizaine d’euros“, ajoute Victor.

La carte aura donc aussi un bon twist “cuisine du monde”, le tout avec des produits de saison et au max locaux et bio. “Ce sera aussi éclectique que la musique : là où on passera de l’afrobeat à la pop caribéenne en passant par le métal sur scène, on pourra passer de l’œuf mayo au samoussa en cuisine“, résume Benjamin.

Ah et on pourra aussi y manger à toute heure pour un croque ou une terrine par exemple. Sans oublier le gros brunch du dimanche qui va vite arriver au programme.

  • Le bar

Quand vous rentrerez le 18 mars au Bistrot, vous verrez de la nouveauté niveau déco avec le mobilier et un bar refait . “Mais ce ne sera pas la révolution“, sourit Victor. C’est surtout la “patte Hirondelle” que le trio veut insuffler au lieu.

Et ça veut dire par exemple qu’il n’y aura plus d’écrans dans la salle, ni de système “beer up” pour ce qui est du tirage de bière. “On part plutôt sur un beer-wall de dix-huit becs avec nos quatre Hirondelles et le reste, que des bières de copains.” Et pour le pinard, ce sont Simon et Matthieu, les cavistes du Gabbro qui seront à la sélection comme c’est déjà le cas à l’Hirondelle aujourd’hui.

Autre volonté des nouveaux gérants : faire du bar un lieu refuge en se rapprochant notamment de l’appli Garde ton Corps dont on vous parlait dans cet article.

  • La réouverture

La réouverture se fera sans cuisine au départ mais en bons décibels, cela s’entend. Deux gros week-ends sont d’ores et déjà prévus par la team pour vous montrer un peu ce qu’elle entend faire du spot. Et ça part quand même sur Acid Arab en guest le samedi 19 mars… (L’event Facebook c’est par ici)

@St_So

Et une semaine après, ça enchaine avec Le Motel le vendredi 25 mars. (L’event Facebook)

@St_So

On vous laisse faire un tour de tous les events déjà programmés pour cette fin mars. Mais d’autres events culturels comme des vinyls markets ou des ateliers pour les jeunes avec des assos du coin sont dans les bacs.

  • Ça recrute

En attendant, l’Hirondelle fait doucement son nid une nouvelle fois à Lebas et elle recherche d’ailleurs encore quelques membres pour compléter sa team :

  • trois barmen ou barmaids
  • trois serveur.se.s
  • un.e cuistot
  • un.e commis

Si ça vous intéresse, vous pouvez envoyer un mail à contact@bistrotdestso.com

Rendez vous le 18 mars ! L’entrée est toujours gratos et pour les horaires d’ouverture, ça reste les mêmes que d’hab’. En revanche, pour suivre l’actu du lieu, ça bouge niveau réseaux sociaux : voilà la nouvelle page Facebook et le compte Insta qui va avec.