La Belgique dit au revoir au pass sanitaire et au port du masque dès ce lundi

Dans Lille, Santé !, Voyage Voyage
Scroll par là

Nos voisin·e·s font tomber le masque et leur CST (nom de leur pass vaccinal) une semaine avant nous : dès ce lundi 7 mars, ces deux mesures phrases des restrictions sanitaires prennent fin dans toute la Belgique. Seul le port du masque restera obligatoire dans les hôpitaux, les établissements de soins et les transports en commun.

Que ce soit à la frontière flamande ou dans un quartier animé de Bruxelles, il n’y aura plus besoin à partir de lundi de presenter un Covid Safe Ticket (le pass vaccinal belge) pour aller au resto ou passer la soirée au bar. Pareil pour ce qui est des musées, des concerts et autres lieux de loisirs ou de culture.

Le premier ministre belge Alexander De Kroo a également annoncé ce vendredi en conf’ de presse que le port du masque obligatoire en intérieur allait également prendre fin à la même date, que ce soit dans la vie de tous les jours, au bureau, dans les magasins ou encore à la fac.

Il restera néanmoins vivement conseillé de le porter dans les endroits où on ne peut pas mettre en place de distanciation sociale et dans les events qui rassemblent énormément de gens. Attention, il sera toujours obligatoire dans les transports en commun et dans les hôpitaux et autres établissements de santé “pour encore quelques temps“, a ajouté le premier ministre.

Ce dernier quand même tenu à préciser qu’il fallait rester prudents en ne sachant pas ce que l’automne prochain réserverait…

A noter aussi qu’à partir du 11 mars, il sera aussi plus facile d’entrer et sortir de Belgique car c’est la fin du Passenger Local Form (PLF pour les intimes) “ne devra être rempli que par les ressortissants de pays qui ne font pas partie de l’Union européenne“.

De notre côté de la frontière, il faudra attendre le 14 mars pour faire tomber pass et masque.