Il y en a de plus en plus dans la métropole lilloise : qu’est ce qu’un chaucidou ?

Dans Lille, Mon P'tit Vélo

Toby Sterling / Flickr / CC BY-NC 2.0

Scroll par là

Le chaussidou ou chaucidou, contraction de “chaussée à circulation douce, est un concept déjà bien répandu aux Pays-Bas ou encore en Suisse. On en voit aussi de plus en plus apparaître dans le Nord-Pas-de-Calais, que ce soit en ville ou à la campagne. Les prochains à voir le jour sont annoncés au sud de la métropole lilloise, entre Fretin et Templeuve, et à Lompret.

La première fois qu’on a roulé sur un chaucidou, déjà on ne savait pas que ça s’appelait comme ça. Ensuite, on a du réfléchir à deux fois pour comprendre un peu comment ça fonctionnait. On était en voiture, dans une petite bourgade du Boulonnais. Et finalement, le principe s’est avéré assez simple et logique : il y a une seule voie centrale pour les voitures, deux autres sur les côtés pour les vélos. Quand deux voitures se croisent, elles peuvent se déporter sur la voie des vélos. S’il y a déjà un vélo sur la voie, c’est lui qui est prioritaire sur la voiture.

@Département du Nord

Comme on le disait plus haut, c’est un concept pas mal répandu dans d’autres pays comme les Pays-Bas. En France, de nombreuses communes ou communautés de communes s’y mettent et l’expérimentent. Le chaucidou a plusieurs avantages par rapport à la création d’une piste cyclable : pas besoin de gros travaux de voirie ou de supprimer des places de stationnement. Il suffit de poser des bandes au sol et un panneau d’explications pour créer un chaucidou.

Il a forcément aussi des désavantages : les automobilistes qui ne connaissent pas le principe peuvent mettre en danger les vélos ou eux-mêmes par exemple. En théorie, le fait qu’il n’y ait qu’une voie rétrécie doit les ralentir et les deux voies pour vélos rendre les cyclistes plus visibles. Il est aussi de coutume d’installer un chaucidou sur une voie avec un passage de voitures assez réduit pour éviter que ce ne soit dangereux pour tout le monde.

En tout cas, un futur chaucidou va être expérimenté dans le coin, a annoncé le département du Nord. Ce sera sur la départementale 19, entre Fretin et Templeuve. Les travaux vont d’ailleurs commencer dès cette année pour la première phase. La seconde phase est prévue, elle, pour 2023. Un autre est aussi annoncé à Lompret (info de La Voix) pour la fin mars.