Avec Suzanne, le centre de Lille s’offre un nouvelle jolie adresse bistronomique

Dans Food Porn, Lille

@sublimeurs

Scroll par là

Depuis le 1er mars, vous pouvez regoûter à la savoureuse et délicate cuisine du jeune chef Lucas Tricot. L’ex-chef des Oiseaux a pris sont envol place Philippe-Lebon pour ouvrir son propre resto avec sa compagne, la pâtissière Elisa Rodriguez. Leur union donne une carte simple où la gastronomie française est revisitée tout en subtilité et gourmandise.

Même après une semaine d’ouverture, Lucas et Elisa ont encore du mal à réaliser qu’ils sont chez eux, dans leur propre resto. “C’est encore un peu irréel pour nous mais ce qui est cool, c’est qu’on a pris rapidement nos marques et qu’on commence déjà à s’amuser en cuisine“, sourit Lucas. Ce qui les surprend encore, c’est de n’avoir ressenti aucune désillusion que ce soit au niveau du lieu, de leur cuisine ou de l’accueil de leurs premiers clients. Surtout que la salle d’une quarantaine de couverts affiche quasi complet à chaque service depuis le 1er mars.

Pour le moment, on a moitié-moitié : à la fois des gens du quartier qui semblent assez contents de nous voir arriver et puis ceux et celles qui nous connaissaient déjà, nous suivaient sur les réseaux sociaux et attendaient qu’on ouvre“, raconte Elisa. Il faut dire que Lucas s’est déjà fait un petit nom dans le monde de la bistronomie lilloise…

A 26 ans, celui qui a démarré comme plongeur au Petit Barbue d’Anvers avant d’enchaîner les expériences en Savoie ou à Tourcoing, s’est révélé aux papilles des Lillois.es quand il est devenu chef du resto Les Oiseaux en 2019. Déjà à l’époque, on le qualifiait de “jeune chef plus que prometteur autant en salé qu’en sucré“. Quant à Elisa, elle a passé son CAP pâtisserie après le premier confinement et elle suit clairement le même trajet que son nouvel associé.

Lucas et Elisa @Suzanne

Sauce, saison et sommelière

Grâce aux Oiseaux, j’ai découvert mon style de cuisine. Je veux faire des plats qui s’accompagnent de sauces françaises, car rien ne vaut une bonne sauce pour raviver des souvenirs, et de garnitures légumineuses légèrement acidulées et végétales”, détaille le chef. Tartare de dorade avec du chou kale croustillant, des carottes confites au beurre d’algues avec du chèvre frais, des gyozas d’épinards avec du poireau brûlé ou encore du mignon de porc cuit à basse température avec sauce aux coquillages… Voilà un petit aperçu de ce que vous pouviez par exemple trouver à la carte pour l’ouverture.

Sans oublier les desserts légers et tout doux d’Elisa comme le baba à la poire williams avec sa crème montée au citron et son gel de poire fermentée dont on rêve encore parfois la nuit perso. Ne vous habituez pas trop à cette carte puisqu’elle changera grosso modo toutes les trois semaines. Le midi, vous aurez quoi qu’il arrive le choix entre deux entrées, trois plats (poisson, viande ou végé) et deux desserts, que vous pouvez prendre en menu (22€ ou 28€). Le soir, c’est à la carte mais vous pouvez surtout pouvoir vous laisser guider en prenant un menu en cinq envois à l’aveugle (45€), avec en plus un amuse-bouche et une mignardise.

Côté boissons, il y a une belle carte de vins, composée d’une quinzaine de blancs et une quinzaine de rouge, “pour les trois quart bio, biodynamique ou haute valeur environnementale (HVE)“, ainsi que 2-3 cocktails. N’hésitez pas à demander l’avis de la sommelière qui vous aidera à trouver l’alliance parfaite et qui a composé aussi l’accord mets-boissons du menu à l’aveugle (30€).

Rendez-vous donc place Philippe-Lebon, à deux pas de République, pour découvrir tout ça. Petit détail qui va avoir grandement son importance : Suzanne aura bientôt sa terrasse (super bien exposée) pour se régaler au soleil. Quand ce dernier sera de la partie, Lucas et Elisa ont dans l’idée d’ouvrir un poil plus tôt le soir (vers 18h30) pour ceux et celles qui auraient envie d’un petit afterwork ensoleillé et gourmand.

Suzanne, c’est au 4 place Philippe-Lebon et c’est ouvert du mardi au samedi, midi et soir. On vous laisse réserver en ligne et suivre la page Facebook du resto et son compte Insta.