Après le Cartel, le Madre ouvre rue de la Barre pour voyager le temps d’une soirée

Dans Chill, Lille
Scroll par là

Gilles et Edward remettent ça. Après l’ouverture du bar-resto le Cartel place Louise de Bettignies il y a un an, les deux amis inaugurent un deuxième spot dans le Vieux-Lille ce 21 avril. Il s’appelle le Madre et on y retrouvera l’ADN du Cartel : de la déco caliente et réconfortante qui fait voyager, de quoi boire et manger mais aussi s’ambiancer jusqu’en fin de soirée.

En un an, le Cartel a fait ses preuves : “Le concept marche super bien : les gens viennent parfois juste boire un verre quand d’autres restent parce qu’ils finissent par commander à manger, se sentir bien et se laisser emporter par l’ambiance jusqu’à la fermeture“, explique Edward. Avec son acolyte Gilles, ils se sont donc demandé si le Cartel pouvait faire des petits ailleurs que Place de Bettignies. “Est-ce que c’est l’emplacement qui fait que le Cartel fonctionne aussi bien ou son concept ?“, ajoute Gilles.

Edward et Gilles.

Et comme il faut se lancer pour avoir la réponse, les deux associés ont racheté il y a quelques mois le local du Fifi’s Wine Bar, rue de la Barre. Un endroit moins passant de prime abord mais qui a tout ce qu’il faut pour y insuffler l’ADN du Cartel. “Il y aura quand même quelques variantes avec des produits qu’on aura uniquement au Madre et pas au Cartel, et inversement“, précise Edward.

Cocktails, food and cave

Ça passe par exemple par deux nouveaux cocktails à la carte et par l’offre food. Alors que place de Bettignies, ce sont surtout des partenaires locaux qui régalent, ici, hormis le houmous de Michel, la cuisine sera plus artisanale et made in Madre. “On a une plus petite cuisine mais on a dans l’idée de faire nos propres falafels et quesadillas“, tease Gilles.

Autre aspect non négligeable du Madre : sa grande cave cosy (et privatisable) où on peut installer une quarantaine de personnes.

Au bar, on retrouvera six bières pression du coin ou de Belgique (entre 6 et 7,50€ la pinte), une bonne carte de cocktails (à 9€) et bien entendu des softs. Pour ce qui est de l’ambiance musicale, ce sera sur le même mood qu’au Cartel : de la musique qui fait chanter et danser. “L’électro, c’est bien quand il y a un vrai DJ. Donc on préfère miser sur de la musique plus généraliste avec les classiques qui font du bien et qui fédèrent tout le bar.”

Si le Madre rencontre aussi du succès, Edward et Gilles ont dans l’idée d’aller essaimer dans d’autres quartiers de Lille et même au-delà dans le futur. Ils ont d’ailleurs déjà fondé le Social Group pour réunir le Cartel et le petit nouveau sous un même nom. Avec peut-être très vite d’autres spots qui suivront.

Le Madre ouvre officiellement le 21 avril au 13 rue de la Barre dans le Vieux-Lille. Il sera ouvert ensuite de 17 heures à 1 heure du mat’ les mardis et mercredis et jusqu’à 2 heures du mat’ du jeudi au samedi. Niveau réseaux sociaux, ça se passe sur Insta.