Le challenge métropolitain Ensemble en Selle se transforme en “Mai à vélo” (mais c’est le même principe)

Dans C'est green, Lille, Mon P'tit Vélo
Scroll par là

Depuis neuf ans, la Métropole Européenne de Lille organise au printemps un challenge métropolitain du vélo. Seul·e ou en équipe, vous devez parcourir un maximum de kilomètres à vélo pendant le mois de mai. Cette année, l’opération est relancée, mais rejoint le challenge national, “Mai à vélo”.

Les règles du jeu sont simples : vous roulez autant que possible entre le 1er et le 31 mai, et vous comptabilisez tout ça sur une application dédiée. À la fin, on fait les comptes, et on espère que la somme de tous les kilomètres explose le record de l’année précédente, ce qui, invariablement, arrive. Le challenge Ensemble en Selle a réunit l’année dernière près de 5000 participant·e·s qui ont, ensemble, parcouru 838 751 km en un mois. Cette année, la MEL vise le million de kilomètres et les 6000 participant·e·s.

Sauf que cette année, le challenge s’appelle Mai à vélo et rejoint par là l’effort national, soutenu par les Ministères de la transition écologique et des sports. En plus de péter leur propre record, l’objectif pour les métropolitain·e·s va être de faire mieux que les autres agglomérations participantes.

Sans plus de ronds de jambes, voilà comment vous pouvez participer :

  • Vous formez votre équipe (potes, collègues, membres d’associations, potes de judo, voisin·e·s… c’est vous qui voyez) et vous désignez un·e capitaine, ou vous rejoignez la grande équipe formée par la MEL.
  • Vous téléchargez tous et toutes l’application Geovelo (oui, adios Naviki, utilisée les années précédentes), et vous commencez à comptabiliser les kilomètres parcourus sur tout le mois de mai. Le MEL diffusera sur la page Facebook de Mai à Vélo le lien vers le challenge local.
  • Votre capitaine recevra des cadeaux, des accessoires et des goodies qu’iel pourra vous distribuer pour vous motiver.
  • Au bout du mois, un podium sera établi : il y aura un classement général par équipe, un classement des équipes par catégories, et un classement individuel.

Ce challenge n’a pas pour objectif que de faire chauffer vos mollets. Il permet aussi, grâce à l’application Geovelo, d’étudier les grands axes de déplacement des cyclistes et d’adapter ses aménagements futurs en fonction des besoins qui en émanent.

On vous laisse aller vous rencarder plus en détail sur la page du site de la MEL qui s’y consacre.