Dans le Vieux-Lille, le Comptoir de Cana a annoncé sa fermeture prochaine

Dans Bière, Ch'est bieau, Lille
Scroll par là

La nouvelle est tombée ce 24 avril. Après sept années de bons et loyaux services, le Comptoir de Cana va bientôt fermer ses portes. Le bar de la rue des Bouchers a été très impacté par le Covid et le manque de bénévoles dû à cette période. Mais l’aventure est loin d’être terminée. On vous explique tout.

L’histoire a commencé neuf ans plus tôt avec l’idée de monter un bar, se souvient Clémence, en charge de l’asso des Amis du Comptoir de Cana qui gère le lieu. On voulait qu’il y ait une présence chrétienne supplémentaire dans le Vieux-Lille.” Le Comptoir de Cana a donc vu le jour en 2015 sous le signe des valeurs catholiques comme la solidarité.

@Comptoir de Cana

L’établissement lillois a connu ensuite quelques changements. Surtout, il a essuyé la tempête Covid. Fermé au premier confinement puis rouvert en juin 2020. Il a de nouveau fermé quatre mois après avec le deuxième confinement. En juin 2021, il a annoncé reprendre du service. Oui mais voilà, ces deux années lui ont laissé de lourdes séquelles. “Ça a entraîné des difficultés économiques“, continue Clémence. Ce 24 avril, le café de la rue des Bouchers apprend la nouvelle à sa clientèle : il va rendre les clés du local même si aucune date précise n’est définie.

Un lieu d’inclusion

Le Comptoir de Cana, c’est surtout un espace solidaire avec, par exemple, des cafés suspendus. “La plupart de nos habitué·e·s sont là depuis sept ans, assure Louis, le barman et l’unique salarié. Ils sont trente à venir au moins deux fois par semaine.” Le jeune homme voit le Comptoir comme un “bar familial” pour les personnes en “recherche de lien social“. La gérante préfère le terme de “tiers-lieu“.

Louis est l’unique salarié.

Forcément, ça incite la clientèle à échanger et se confier, parfois de façon très brute. “Les gens vident régulièrement leur sac, précise le Lillois. C’est génial qu’ils puissent en parler mais au quotidien ce n’est pas toujours évident.” Louis ferme souvent à plus de minuit quand il sent que les gens ont justement besoin de continuer à s’épancher. “J’ai énormément d’attachement à cet endroit et ces gens. Je pensais que ça continuerait, la fermeture m’attriste.

@Comptoir de Cana.

Car normalement, Louis est épaulé par quelques volontaires dans ses tâches. Mais il ne manque pas de préciser qu’il a souvent été seul ces trois dernières années. Clémence fournit l’explication : “On a eu beaucoup de difficultés à mobiliser des bénévoles depuis le Covid.

Mais la directrice de l’asso ne voit pas la fermeture du Comptoir de Cana comme une fin en soi : “Ce n’est pas triste, on est dans une dynamique positive. On va continuer à faire vivre la communauté qu’on a créée.” Pour garder le contact, l’équipe associative qui gère l’endroit va mettre en place des événements réguliers. Sans compter, qu’elle a un nouveau projet de bar chrétien, dans le Vieux-Lille aussi. “On compte mettre en place un modèle économique plus pérenne“, conclut Clémence. Comptez deux ans pour le délai.

Il n’y a aucune date précise pour la fermeture. En attendant, vous pouvez aller au 38 rue des Bouchers, de 17h30 à 23 heures les mardis et mercredis, jusque 23h30 les jeudis et minuit les vendredis. Les portes ouvrent à 15 heures les samedis. Pour vous tenir au courant, on vous laisse le Facebook du Comptoir de Cana et son Instagram.