Rue Jeanne-d’Arc, le Café Bellot a ouvert les fûts et fait chauffer les marmites

Dans Chill, Food Porn, Lille
Scroll par là

Depuis le 4 mai, le quartier Saint-Michel a un nouveau lieu de vie. Le café Bellot a pour simple ambition de bien servir à boire et à manger aux gens du coin qui ont envie de se poser en famille ou entre potes. Il fait brasserie le midi, épicerie l’aprem et bar le soir venu. Et il jouit aussi d’une vaste terrasse pour les beaux jours.

On vous avait raconté son histoire et teasé son ouverture imminente, et là c’est fait. Depuis mercredi, on peut aller manger et/ou boire un godet à la terrasse du Café Bellot. Lucas et Quentin, les deux amis gérants, ont des cernes sous les yeux mais le sourire vissé aux lèvres. “L’ouverture s’est trop bien passée, confie Quentin. On est un peu sur les rotules là mais on est tellement contents.”

Après des mois de travaux (où ils ont bien mis la main à la pâte), ils ont transformé l’ancien bar Liquium en café de quartier, un brin à l’ancienne avec des tables en bois, les couverts et serviettes dans la corbeille de pain, les tommettes au sol et les briques aux murs. Les deux épicuriens qui nourrissent une passion pour “le pinard, la bouffe, ce qui rassemble les gens“ ont voulu créer le lieu qu’ils aimeraient eux-mêmes fréquenter avec leur bande d’ami·es.

Un endroit où on mange vite, bien, pour pas trop cher avec un côté épicerie et bar“, continue Quentin. Le tout loin des grandes routes pour être un brin excentré et au calme. L’angle de la rue Jeanne-d’Arc avec la rue Barthélémy-Delespaul coche alors toutes les cases.

Brasserie, épicerie, bar

Pour le moment, l’équipe (les deux garçons et Victoria en cuisine) est en mode rodage. “On sert sur place le midi et on a quelques sandwiches (à 7€) mais on va monter en puissance sur l’offre à emporter dès la semaine prochaine“, promet Lucas. Pour le côté épicerie, il sert surtout pour l’instant à confectionner les sandwiches et les planches à composer du soir. Dans quelques temps, vous y retrouverez du pain, de la charcut’, quelques légumes et de la crèmerie.

Dans votre verre, ce sera des bières du coin, en pression ou en bouteille, mais aussi des vins, dont pas mal nature. Le lieu est ouvert dès 11 heures le matin et jusqu’à minuit le soir “sauf event particulier“. Les garçons imaginent bien faire venir de temps en temps un groupe live et ouvrir quelques dimanches pour sortir la rôtisserie sur la terrasse. Mais ça, ce sera une fois que le Café Bellot aura un peu de bouteille.

Et pour ceux et celles qui se demanderaient : le nom vient de “Min ch’tiot bellot” ou “Ma ch’tiote bellote”. Une expression bien d’ici que les grands-parents utilisent souvent. Et c’est aussi comme ça que Victoria, l’amie de Lucas et Quentin, les appelle depuis un bail : “Ah tiens, vl’a les bellots !

Le Café Bellot, c’est au 71, rue Jeanne-d’Arc. Il a déjà son compte Instagram.