On peut réserver sa table au Rozó version Marcq-en-Barœul

Dans Food Porn, Lille

@Philippe Pauchet / Archives VDN

Scroll par là

Voilà, ça y est, c’est good, c’est bon, c’est officiel, c’est la fin de l’attente : le Rozó a ouvert les réservations pour le mois de mai. On sait que vous êtes vifs et vives : ça veut dire que le restaurant, étoilé dans sa version lilloise, rouvre ses portes à Marcq-en-Barœul.

Un petit mail, tout bête, avec pas tant de texte que ça, qui annonce qu’on peut réserver sa table pour le nouveau Rozó. C’est ce qu’on a reçu dans nos boîtes mail il y a quelques jours :

Après plusieurs mois d’attente, nous sommes ravis de vous annoncer l’ouverture prochaine de notre nouvel établissement à Marcq-en-Barœul. Niché dans les locaux d’une ancienne imprimerie, typique bâtiment industriel de la région paré de briques, riche de belles verrières et d’une charpente métallique saisissante, l’établissement gastronomique vous invite à vivre une expérience culinaire singulière. Vous profiterez d’une atmosphère intimiste d’une quarantaine de couverts à l’intérieur d’un lieu spacieux et lumineux. Au plaisir de vous y retrouver !

Si vous voulez, on vous refait un petit historique. Diego Delbecq, le chef, et Camille Pailleau, la pâtissière, ouvrent Rozó dans le Vieux-Lille à la toute fin de 2017. À peine un an plus tard, pour son édition 2019, le Guide Michelin les gratifie d’une étoile pour cette cuisine si fine et travaillée, remplie d’amour, de folie et de passion. Le temps passe, le lieu ne désemplit pas, les services s’enchainent et le succès reste. Mais le lieu, rue de la Monnaie, est trop petit pour le talent de ses patron·nes.

Des tables dispos pour fin mai

Au printemps 2021, iels décident de fermer le lieu – qui deviendra un autre bon resto, Pureté. Camille Pailleau et Diego Delbecq ambitionnent de déménager leur cuisine à Marcq-en-Barœul, dans une ancienne imprimerie du quartier du Bourg. Les travaux vont bon train, jusqu’à ce qu’une poignée de riverain·es inquiet·es de voir arriver un resto gastronomique (oui) dans leur quartier ne fassent un recours devant le tribunal, pour le moment toujours en cours.

Puis la crise des matières premières met un nouveau frein au chantier. L’ouverture du Rozó marcquois est annoncée pour début d’année 2022, puis mars, puis mai, sans garantie. Mais voilà, comme on vous le disait en intro, c’est désormais officiel : les cuisines du resto vont à nouveau chauffer. Vous pouvez réserver votre table. Les premières résas étaient possibles pour le 17 mai, mais vous pensez bien que cette date est déjà complète. Il reste des places en revanche pour la fin du mois de mai et le mois de juin.

Pour rappel, le resto gastronomique fait un menu du midi à moins de 40 euros. Pour le soir, le prix dépend du nombre de services envoyés.

On vous laisse aller faire un tour sur le site du resto pour faire votre choix.