La ligne 1 du métro repart en travaux et ne circulera plus les dimanches aprems

Dans Lille, Transport
Scroll par là

Comme à l’automne dernier, les travaux pour le doublement des rames de métro vont revenir le dimanche aprem. Conséquence : plus aucun métro ne circulera sur la ligne 1 à partir de 13h30. Ces opérations démarreront dès ce dimanche 29 mai et dureront au moins pendant tout l’été.

L’info circulait depuis la fin de la semaine dernière et c’est désormais confirmé officiellement ce lundi matin : à partir du 29 mai, les dimanches aprems se vivront sans ligne 1 du métro dans la métropole lilloise. On va vous récapituler tout ce qu’il faut savoir sur ces travaux :

  • Les travaux démarreront chaque dimanche de 13h30 jusqu’à la fin du service
  • Ces interruptions dominicales démarrent ce dimanche 29 mai et dureront au moins jusqu’à la rentrée de septembre
  • Deux exceptions. La ligne 1 circulera normalement :
    • le dimanche 3 juillet, date du concert d’Indochine au Stade Pierre Mauroy
    • le dimanche 4 septembre pour la Braderie de Lille
  • Les fréquences du métro ne changent pas le dimanche matin
  • Le démarrage de ces travaux marque la fin de ceux se déroulant tous les lundis soir sur la ligne 1 du métro depuis le mois de mars
  • Des bus relais sont mis en place sur toute la ligne pendant l’interruption :
    • un bus toutes les 8 à 10 min de 13h30 à 20 heures
    • un bus toutes les 10 à 15 min de 20 heures jusqu’à la fin de service
    • Attention il n’y a pas de bus relais au niveau de Rihour
Cliquez pour agrandir. @Ilévia

Pourquoi ces travaux ?

Il n’y a pas vraiment de suspense : c’est dans le cadre du fameux doublement des rames de métro de la ligne 1 que des travaux vont avoir lieu tous les dimanches aprems. Ils nécessitent la mise à l’arrêt de la ligne de métro qui ne reprendra du service que le lundi matin.

Si vous venez d’arriver à Lille, pour vous résumer : la ligne 1 (A.K.A. la jaune) doit accueillir de nouvelles rames pour doubler sa capacité… depuis 2016. Après moults retards, péripéties et contentieux entre la MEL et Alstom (qui doit livrer les rames et le nouveau système de pilotage qui va avec), le calendrier fixe à décembre fin 2023, voire 2024 la mise en service des doubles rames.