Une Lilloise lance Lupi, un café alternatif à base de fleurs de lupin

Dans C'est green, Lille

@ Nina Cleton

Scroll par là

Anaïs est une Lilloise de 33 ans qui adore le café. Mais quand il a fallu qu’elle réduise sa consommation de caféine, elle a dû chercher une alternative pour contenter ses papilles. Et c’est en Allemagne qu’elle l’a trouvée : une boisson à base de fleurs de lupin qui a un goût très similaire et qu’Anaïs compte bien faire connaître à Lille.

Quand on a appris à consommer du bon café, difficile de s’en passer à la fin d’un bon repas ou de ne pas lancer un “Tu viens prendre un café ?” quand on croise un de ses potes. Mais son côté énergisant a des bons… et des mauvais côtés. Vous êtes peut-être comme nous, une personne qui ne peut pas boire de café après 16 heures au risque de ne plus savoir fermer l’œil de la nuit. Ou alors vous vous êtes peut-être retrouvée comme Anaïs à attendre un heureux événement qui vous demande de limiter votre consommation en caféine.

Sauf que voilà, Anaïs adore le café. “Quand je suis tombée enceinte début 2021, ça m’a vraiment coûté de me passer de mes cafés quotidiens. Et quand on voit le procédé chimique pour obtenir du décaféiné, on passe vite à autre chose”, explique la Lilloise. Elle se console avec des infusions au cacao en attendant de pouvoir de nouveau filer du café à ses papilles en manque.

Anaïs par @ Nina Cleton

Et puis voilà qu’elle part séjourner chez ses beaux-parents en Allemagne. Ces derniers lui proposent alors naturellement du café de lupin, une boisson encore inconnue par Anaïs. “Dans la majorité des pays de l’Est, on trouve cette alternative au café dans pas mal de magasins, raconte-t-elle. Mon beau-père en prend régulièrement pour ses vertus digestives et j’ai pu goûter également puisqu’il n’y a pas de caféine.”

Trouvaille fleurie

Forcément, Anaïs revient avec plusieurs paquets de café de lupin d’outre-Rhin pour en faire profiter ses autres copines enceintes. Et surtout, elle se renseigne un peu plus sur le lupin, et où en trouver en France. Déjà, elle apprend que le lupin est une plante légumineuse cultivée depuis quelques 4000 ans. A l’origine, on la plantait surtout pour aider les sols à se régénérer et on ne la consommait pas puisque la plupart des formes de lupin sont toxiques pour nous.

Mais une forme douce a été ensuite créée“, continue Anaïs. Et ce sont ces graines qui sont aujourd’hui torréfiées pour ensuite en faire une boisson. “Même si la torréfaction fait perdre quelques valeurs nutritives au lupin, ce dernier garde un côté sain et écologique (le café, ça ne pousse pas en Europe, le lupin si).

Sauf que ce type de culture n’est pas encore courant en France et donc encore moins la fabrication de café de lupin. A la fin de son stock allemand, Anaïs a donc eu l’idée d’en faire venir et de créer son e-shop de café alternatif : Lupi. Elle vient de lancer sa campagne de financement participatif sur Ulule pour voir sir le projet plait.

Tant qu’il n’y a pas de culture en France, on sera sur des fleurs allemandes, certifiées bio là-bas, et qui sont aussi torréfiées sur place, précise Anaïs. J’ai déjà plus d’une centaine de commandes donc j’ai démarré la production et on verra si je peux lancer un e-shop par la suite.” Elle démarche également des restos lillois pour leur proposer sa boisson florale comme alternative à leur offre de déca.

@ Nina Cleton

Voilà, vous savez tout. Pour goûter il suffit d’aller en commander directement sur sa campagne Ulule qui reste ouverte jusqu’au 21 juin. Ensuite, il faudra attendre l’ouverture de l’eshop. Comptez 7,90€ le paquet de 400g de lupin original et 8,90€ pour la version espresso. Anaïs fait aussi une collab avec la céramiste lilloise Albane Trollé pour créer des tasses qui sont dispo dans les contreparties de la campagne.