Le festival Rock in Bourlon revient fin juin secouer la campagne cambrésienne

Dans Festival, Lille, Music in my ears
Scroll par là

Rock in Bourlon souffle sa dixième bougie fin juin. Comme son nom l’indique, le festival du Pas-de-Calais se tient toujours dans le petit village de Bourlon, à moins d’une heure de Lille. De nombreux artistes autour du rock et du metal y sont attendu·es.

Un village, un camping, deux scènes, trois jours et trente artistes. Voilà un résumé du festoche Rock in Bourlon qui tient sur une ligne. Mais ne soyons pas avare en détails. Pour sa dixième édition, l’événement des passionné·es de rock underground se déroule du 24 au 26 juin, parmi les 1000 habitant·es de la bourgade éponyme. Et pendant quelques jours, la population va doubler.

Batteur de passion et agent d’artistes de profession, le fondateur, Pierre Gautiez, a toujours eu le nez dans la musique. En plus de créer un festival, il a tenu à mettre son village au devant de la scène. Le projet a plu, les locaux l’ont bien accueilli. “On a toujours reçu le soutien de la mairie“, appuie le directeur. Bien sûr, le Covid est venu compliquer les choses : 2021 n’a pas connu son rendez-vous habituel. Alors 2022 compte bien faire vibrer les caissons.

En plein cœur de Bourlon

C’est à la croisée du festival et de la fête de village“, continue Pierre. Pour marquer le coup cette année, l’orga’ a jugé bon de rajouter une scène. “Elle sera au niveau de l’église, à 400 mètres de la première“, précise-t-il. Pour y arriver, il suffira d’emprunter la rue de la Gare depuis l’Abreuvoir.

Une trentaine d’artistes se relayeront pendant toute la durée des festivités. Le fana de musique en dit plus : “On veut différer des festivals de rock classiques. On s’en moque que les gens ne connaissent que les têtes d’affiches, l’important c’est de découvrir le panorama metal et rock du moment.” Ça va varier du hard au stoner, en passant par l’indus et le post-rock. Pierre qualifie sa programmation de “pointue et destinée à un public le plus large possible“. Tenez, la voilà :

  • Godflesh
  • Eyehategod
  • Die Wilde Jagd
  • Ecstatic Vision
  • Inter Arma
  • Lili Refrain
  • Maggot Heart
  • Martyrdöd
  • Messa
  • The Midnight Ghost Train
  • Cavalerie
  • Djin
  • Insect Ark
  • Jozef Van Wissem
  • L’Effondras
  • Nuptunian Maximalism
  • Sneers
  • Parlor
  • Vautours
  • Okkultokrati
  • Portrayal of Guilt
  • Radar Men from the Moon
  • Slift
  • SunStare
  • Thou
  • Tunic
  • We Need A Plumber
  • Sordide
  • Desert Storm
  • Moonstone
  • Nekromantheon
  • Yonic

Question bar, tout sera du cru. Ça vaut pour la bière, le cidre et le jus de pomme. Ajoutez-y une citronnade et un ice tea faits maison. Il y aura des bars un peu partout pour vous contenter. Et pour la nourriture, un stand barbecue sera à côté de la scène principale, mais aussi une friterie et de quoi ravir les végé.

L’entrée et le prix sont libres. Ce n’est pas le cas du camping avec bar, toilettes et douches qui vous demandera vingt euros pour les trois nuits.

Rendez-vous à Bourlon du 24 au 26 juin. Plus d’infos sur le site officiel, la page Facebook et le compte Instagram.