Le gala de danse Waka Waka signe son retour le 2 juillet

Dans Culturons-nous, Lille, Sueur
Scroll par là

La danse est universelle. Parfois mondaine, parfois urbaine, mais bel et bien présente partout où la musique existe. Waka waka essaye de tirer le meilleur profit de la seconde catégorie à travers son gala annuel. Après deux ans d’absence, il revient ce 2 juillet, à l’Ascotel de Villeneuve-d’Ascq.

Voilà que le gala de la Waka Waka Dance Academy est de retour. Pour une structure qui enseigne la danse toute l’année, c’est l’événement attendu. Mais c’est surtout “le moment des élèves” comme l’explique Jeannine Fischer Siwé, la fondatrice. Son nom est trompeur, la pétillante femme s’en amuse d’ailleurs : “On s’attend à une vieille institutrice qui porte des jupes en velours.” Mais il n’en est rien. Des dreadlocks et un grand sourire au milieu de la figure, Jeannine en a sous la pédale. Tenez, on l’avait rencontrée en 2020 :

La franco-camerounaise a été habituée aux voyages internationaux et aux danses urbaines très jeune. “Mes parents m’ont mis dans un avion à quatre ans.” Ça lui a permis de s’ouvrir à d’autres cultures, à d’autres expressions du corps en mouvement. Arrivée à l’âge adulte, elle a remis en question son travail et fondé Wawa L’Asso en 2013. Quatre années plus tard, l’école Waka Waka est née. “J’ai commencé par donner des cours. Puis j’ai créé un festival et un gala.” La version 2022 débarque en trombe le samedi 2 juillet, à l’Ascotel de Villeneuve-d’Ascq.

Jeannine a créé Waka Waka et son gala. Photo @Waka Waka

Révolte !

Intitulé “Révolte !“, cet événement représente une levée de boucliers pour Jeannine et sa troupe. “On avait envie de pousser un grand cri“, raconte la directrice artistique. Le gala annuel s’engage contre la crise sanitaire, les injustices et l’urgence écologique, n’hésitant pas à faire valoir une “insurrection pacifique“. Ici, on décide de montrer par la danse.

L’événement s’ouvrira au public dès 11 heures avec le bilan de la saison et l’annonce des objectifs pour l’année prochaine. Un entracte repas commencera à 13 heures. Viendra ensuite le show, une centaine de pratiquant·es performeront sur scène de 16 heures à 19 heures pour une bonne trentaine de chorégraphies. Les styles seront nombreux, de la soca à l’afro-fusion en passant par la samba et le hip-hop. Enfants, ados et adultes assureront le spectacle. Enfin, la journée se clôturera par quatre DJ sets de 19h30 à 21 heures.

Il faut compter 20 euros la place et 30 euros pour le ticket VIP avec placement privilégié juste en face de la scène. Toute réservation se passe sur ce lien.

Rendez-vous au 7 avenue Paul-Langevin, à Villeneuve-d’Ascq, le 2 juillet. On vous donne le site officiel, la page Facebook et le compte Instagram.