Le Main Square festival, mode d’emploi

Dans Article Sponsorisé, Festival, Music in my ears
Scroll par là

Article sponsorisé @Main Square Festival

Qui dit festoche, dit organisation préalable. Parce que ce n’est pas tout de préparer son sac à dos, il faut aussi checker les tarifs, le fonctionnement du camping, les transports, la food, la sécurité… Bref, pour ça, voici un petit guide pour bien préparer votre venue au Main Square festival à Arras entre jeudi 30 juin et dimanche 3 juillet.

Pass et tarifs

Pour avoir accès à tout le festival, il faut vous munir d’un billet #CaptainObvious. Et il est toujours temps de le faire. Pour ça, direction le site du Main Square où vous trouverez les pass journaliers à 54 euros (il reste des places pour les quatre jours) et des pass trois jours à 129 euros (pour les 1, 2 et 3 juillet). Ça, c’est pour les pass normaux.

Mais vous pouvez aussi prendre les billets VIP de 100 à 200 euros la journée et de 300 à 600 euros pour trois jours. Ils vous servent de coupe-file d’attente, vous donnent accès à un espace et un bar VIP (avec canap’, fauteuils, écrans), des soirées DJ, des toilettes VIP, et bien d’autres privilèges.

Accès au festival

Pour se rendre à la citadelle d’Arras, le TER est une bonne solution (plus écolo et moins de risque si vous comptez prendre des godets). Et ça tombe bien puisque la SNCF a lancé des prix cassés et des horaires tardives pour retourner à Lille (les derniers trains partant entre 1 heure et 2 heures du mat’ d’Arras). On vous laisse checker l’offre ici. Une fois en gare d’Arras, il suffit de prendre l’une des navettes gratuites qui mènent au festival et au camping.

Et si vous prenez la voiture, on vous conseille de covoiturer. Ça sera moins compliqué pour se garer dans l’un des parkings exceptionnellement gratuits et ça vous coûtera moins cher que si vous y allez seul·e. Là encore, les navettes vous attendront près des parkings relais pour rejoindre le festival.

Option camping

Pour les adeptes du camping, il faut marcher un bon quart d’heure pour y accéder depuis le festival. Situé au niveau de l’avenue Jean Zay et près du lycée Savary, le camping est un très vaste terrain équipé de douches individuelles (2 euros), de toilettes, d’une superette et d’un planning d’animations qu’on vous laisse découvrir ici.

Comptez 8 euros la nuit, 20 euros pour les 1er, 2 et 3 juillet et 25 euros les quatre nuits. Si vous prenez l’option FestiTent (on vous prête du matos de camping et tout est installé à votre arrivée), comptez entre 60 et 310 euros en plus selon le nombre de personnes.

Le camping ouvre ses portes le jeudi 30 juin à 10 heures et les referme le lundi 4 juillet à midi. Si vous ne dormez qu’une nuit, il vous faudra quitter les lieux à midi max le lendemain.

Boire, manger et payer

Au Main Square, pas de paiement en carte bleu ou en cash que ce soit pour pour le merch’, les godets ou choper de quoi manger. Tout se paye via deux options :

  • L’appli Lyf Pay que vous pouvez télécharger sur IOS et Android
  • Un bracelet cashless lié à un compte que vous pouvez créer ici et que vous pouvez recharger autant de fois que nécessaire.

Sécurité et sérénité

Le Main Square n’est pas à la ramasse en ce qui concerne les problèmes du monde de la nuit et de la musique (GHB ou autres substances dans les verres, piqûres, agressions sexuelles et sexistes). Pour assurer au maximum la sécurité des festivalier·es, plusieurs moyens techniques seront mis en place : des caméras de surveillance sur tout le festival et des messages de prévention diffusés sur les écrans et en amont sur les réseaux sociaux.

Et cette année, des capuchons anti-drogue seront distribués gratuitement au stand de prévention et l’appli Safer sur le festival sera dispo en cas d’agression, harcèlement ou autres, dont vous êtes victimes ou témoins. “Chacun·e pourra installer, avant le jour J, l’application qui permet d’alerter avec la géolocalisation, la patrouille en charge de la sécurité sur place, explique Laura, la coordinatrice du festival. L’info remonte, quelqu’un vient en assistance, accompagne jusqu’à une safe place si besoin et fait de la médiation.

Message aux fumeur·ses

Messieurs, mesdames et celleux au milieu, si vous fumez et que vous avez la flemme de traverser la foule pour jeter vos mégots dans une poubelle, on a un bon plan pour vous. Ça s’appelle le cendrier de poche. Et vous en trouverez gratuitement en faisant un tour au village associatif, au point info ou au stand de prévention. “En 2019, on en a distribué 6000, on est à peu près sur le même ratio cette année“, précise Laura. Voilà, vous savez tout. Vous n’avez plus qu’à vous éclater comme jaja.

Le Main Square Festival, c’est du jeudi 30 juin au 3 juillet à la Citadelle d’Arras. Plus d’infos sur le site du festival, Instagram, Facebook et Tik Tok.

Article sponsorisé @Main Square Festival