La Carafe lilloise, le nouveau bar à tapas où tout se partage

Dans Bière, Chill, Food Porn, Lille
Scroll par là

Pour l’instant, le nouveau bar pensé par la team des Francs-Burgers est éphémère, jusqu’à fin octobre. Mais il pourrait continuer si les client·es sont au rendez-vous sur la place Saint-Hubert, pour savourer les nombreuses tapas et les boissons servies dans des carafes.

Il ne paye pas de mine vu de l’extérieur, mais la surprise vient quand on y rentre. Avec sa déco colorée qui change d’une pièce à une autre, ses poufs, ses tables de guinguette et sa cour intérieure aux murs de brique qui isole des bruits de la ville…On oublie presque qu’on est encore à Lille au lieu d’être en vacances à Bora-Bora. “On est coupé du temps ici“, explique Ari, le responsable du nouveau bar à tapas.

Francky et Morel font partie du staff, et comme vous pouvez le voir, ils sont à l’image de leur bar : chill.

Avec le déménagement des Francs-Burgers sur la rue Basse, le resto devait bien trouver quoi faire de ce local à haut potentiel, qui se trouve sur la place Saint-Hubert. “On a fait deux semaines de brainstorming avec toute l’équipe pour partager nos idées et dès qu’on a défini notre projet, on a tout installé ensemble“, continue Ari.

Drink & food partagés

Ainsi est né le bar La Carafe, où on boit dans des carafes et où on partage des tapas entre ami·es. “Pendant les deux ans de covid qu’on a eu, on ne pouvait plus rien partager. Maintenant on fait l’inverse, on partage tout, temps qu’on a encore le droit de le faire“, explique le responsable. Car si chacun·e peut prendre sa carafe de 25 ou 50 cL, les groupes de potes peuvent aussi faire le choix de se prendre une carafe d’un litre, dans laquelle tout le monde boit avec sa paille.

En plus du lieu qui transpire la détente, le bar passe de la musique jungle et chill house.

Et le partage va plus loin encore. “On a déjà eu des client·es qui voulaient essayer de faire un cocktail ou qui nous expliquait ne pas réussir à faire un bon houmous. On les a invité à venir derrière le comptoir, raconte Ari. Iels peuvent aussi participer au changement de notre carte en nous donnant leur avis.

Une carte simple et efficace

La carte, parlons-en justement. Si vous aimez avoir le choix, c’est ici qu’il faut venir. Chicken wings, patatas bravas, houmous et pitas fallafels faits maison, sardines, burrata,… Entre la douzaine de tapas (entre 5 euros et 8,50 euros), les deux pizzas (10 et 12 euros) et les planches charcut’ fromages (12 et 15 euros), il y a largement de quoi se faire plaisir, midi et soir.

Pour les gourmands, une pita avec fallafel, aubergine, houmous, herbes fraîches, chou rouge et fromage grec.

On est parti sur des choses simples, sans prétention“, continue le responsable. De même pour les sept cocktails de la carte qui restent des classiques du genre (punch, sangria, mojito, spritz, gin tonic…) Et si vous n’êtes pas trop cocktails, le bar propose aussi des bières (toujours en carafe) en blonde, triple et IPA, et sur demande, du vin et des shots “surprises”.

Vous l’avez compris, c’est un spot bien sympathique pour se retrouver entre potes. Alors autant en profiter tant que c’est ouvert puisque pour l’instant, le bar est éphémère. “On part du principe qu’on ferme à la fin du mois d’octobre. Si ça marche, on continue, explique Ari. Mais ça ne dépend que des client·es.

Le bar à tapas est ouvert du mardi au samedi, de 11 h 45 à 14 h 30 et de 16 h 30 à 23 h30. Plus d’infos sur Instagram.