L’Armoire de Mamé, la friperie ambulante lancée par une Lilloise

Dans C'est green, Lille
Scroll par là

Chiner des vêtements de seconde main, c’est bien, mais réussir à trouver la perle rare peut prendre du temps. Avec l’Armoire de Mamé, Blanche Lhomme, jeune entrepreneuse lilloise, le fait pour vous : elle déniche ses pièces préférées, toujours éthiques, et vous les sert sur un plateau. Enfin… plutôt dans une caravane. Un concept qu’elle a lancé cet été.

De l’extérieur, la caravane de Blanche Lhomme est plutôt classique, bien que stylée. Mais quand on pousse la porte d’entrée, on pénètre dans la caverne d’Ali Baba. Ici, les trésors ce sont des vêtements et quelques accessoires (sacs à main, lunettes, bijoux), tous de seconde main, que la jeune passionnée de fripes a dénichés avec amour.

Je vais sur les marchés, dans les ressourceries… Je ne choisis que de la qualité : les vêtements doivent être fabriqués en Europe et en matières naturelles‘”, raconte Blanche. Et si jamais les pièces méritent un coup de neuf ou de peps, la Lilloise s’est aussi formée en couture et en upcycling : elle sort donc la machine à coudre, et c’est parti.

Entre 2 et 60€

Avec son tout nouveau véhicule, elle va sillonner les routes des Hauts-de-France et vous amener directement sa sélection pointue de pépites en tous genres. Comptez 2 euros pour les articles les moins chers, 60 pour les plus onéreux. “Ça c’est pour les manteaux de vrai cuir ou de fourrure par exemple.” Il y a beaucoup de vintage, mais pas que. Le but, c’est que chacun y trouve son style.

Où la trouver, cette caravane ? Dans les semaines à venir, elle sera présente au Béthune Rétro Festival du 26 au 28 août, ainsi qu’à Rétro-Hénin, à Hénin-Beaumont, le 11 septembre. Mais pour les Lillois·es qui ne peuvent pas aller si loin, pas de panique, on a des bonnes nouvelles. “J’ai lancé la demande auprès de la mairie de Lille pour être présente chaque mercredi et chaque mardi dans un quartier différent de la ville (Fives, Wazemmes, Bois-Blancs, Vauban…). C’est en bonne voie, j’attends la confirmation.”

Retouche et customisation

Parmi les autres nouveautés, il y a aussi la création d’un espace “retouches” dans son atelier, situé au 16 rue Boissy d’Anglas, à Lille, du côté de Vauban-Esquermes.

Courant septembre, il sera possible de prendre rendez-vous sur Facebook ou au 06 25 01 31 09, de venir avec le vêtement que vous souhaitez retoucher ou customiser, et je m’en occupe.” De quoi redonner vie à cette fameuse petite robe ou à ce petit top que vous aimiez tant mais qui tire la tronche.

D’ici là, la jeune femme va continuer de parcourir la région au gré des événements. Son périple et ses arrêts sont à suivre sur ses réseaux sociaux : Facebook, Instagram, et sur son site internet.