Bars, bière et musique : le programme nocturne de la Braderie de Lille

Dans Braderie de Lille, Lille
Scroll par là

C’est un article qu’on avait déjà publié début juillet, mais comme on revient fraichement de la conférence de presse sur la Braderie de Lille à la mairie, on vous le remet, actualisé avec les dernières infos. Musique ou pas de musique ? Terrasses ouvertes tard ou pas ? Quid des bars et des pompes à bières en extérieur ? On fait le point.

Ce n’est pas la ducasse du village, c’est la Braderie de Lille“, a lâché l’adjoint à la sécurité Jacques Richir, comme pour dire que le dispositif déployé pour l’occasion sera du lourd. Et il n’a pas tort : 4000 professionnel·les déployé·es, dont 1400 policier·es, sur 120 ha de secteur piétonnisé, entre 2,5 et 3 millions de personnes attendues sur le weekend… “On s’attend à une grande édition.

On vous avait fait un point sur ce que donnerait la Braderie by day, et on vous remet ici le programme de la Braderie by night, pour que ce soit bien frais dans vos têtes :

  • Fermeture et ouverture des bars
    • vendredi 2 septembre : fermeture des bars et des terrasses à 2 heures du matin
    • samedi 3 septembre : autorisation d’ouverture des bars toute la nuit mais les terrasses fermeront à 2 heures
    • dimanche 4 septembre : fermeture des bars et restos à 1 heure du mat’ et 23 heures pour les terrasses
  • Vente d’alcool
    • pompes à bière autorisées sur les terrasses des bars et restos de 8 heures à 22 heures le samedi et jusqu’à 18 heures le dimanche
    • interdiction de la vente d’alcool à emporter (comme à chaque Braderie)
  • Musique
    • vendredi 2 septembre : musique autorisée avec portes ouvertes du bar jusqu’à minuit et jusqu’à fermeture en intérieur ensuite
    • samedi 3 septembre : musique autorisée avec portes ouvertes du bar jusqu’à 2 heures du matin et toute la nuit en intérieur

Quid de la musique amplifiée ? Au cœur de la Braderie, la ville entend “garder l’esprit de l’événement“. “La musique amplifiée est autorisée sur les terrasses sous format musique d’ambiance“, nous précise la mairie. Pour les installations sur le domaine public, là il faudra une autorisation de l’ODP, comme d’habitude.

Mais toutes les demandes de scènes avec sound system ont été refusées par la mairie, indiquent Jacques Richir et Floriane Gabriels, la madame Braderie de la ville de Lille. Le but : permettre à tous les établissements et leurs client·es de profiter du moment sans avoir à hurler pour s’entendre, et assurer la sécurité. L’adjoint donne pour exemple l’édition 2018 qui avait vu la place Louise de Bettignies noire de monde, et un brin ingérable niveau sécurité. “Les policiers avaient dû évacuer des gens, alors qu’au même moment, on avait aussi tout le reste du périmètre à gérer.