À Rihour, on (re)découvre la cuisine africaine chez Didie

Dans Food Porn, Lille, Voyage Voyage
Scroll par là

Depuis début septembre, il y a de nouveau de quoi faire voyager ses papilles à Rihour. L’ancien resto des 5 marmites a tiré sa révérence pour laisser place à une autre adresse qui met tout autant la cuisine africaine à l’honneur. Ça s’appelle Didie African Food et c’est lancé par Eileen, une pétillante trentenaire franco-ghanéenne qui veut donner une nouvelle image à cette gastronomie riche, mais aussi saine.

Didie, ça veut tout simplement dire “manger” en ghanéen. Au moins, le ton est donné : ici, la star, c’est ce qu’il y a dans l’assiette. Et vous pouvez compter sur Eileen, cuisinière pro qui est aux fourneaux, pour vous expliquer toutes les subtilités du plat qu’elle vient de vous servir. “Je suis ultra curieuse et sociable alors quand ce n’est pas trop le coup de feu, j’aime bien prendre le temps d’expliquer ou juste papoter avec les gens.”

Eileen.

Cette ancienne pro de la comm’ reconvertie est incollable sur les variantes du mafé par exemple. Un plat qui sera toujours à sa carte contrairement aux deux-trois autres qu’elle change régulièrement. “J’ai trop envie de partager toutes ces recettes encore méconnues comme le attiéké ou le foufou, sourit-elle. Et je veux vraiment donner une autre image de la cuisine africaine à ma petite échelle : oui il y a des plats gras, on aime ça. Mais on a aussi des plats sains, des produits nobles…

Elle proposera aussi à chaque fois un plat végé ou/et sans gluten et parfois vegan. “Pas parce que c’est la mode mais parce qu’il existe des plats africains qui le sont naturellement dans la recette originale.” Pour les produits, elle prend tout ce qu’elle peut en local et arrive désormais à dégoter chez des fournisseurs du coin pas mal de produits africains comme ligname. Ah et n’hésitez pas à lui demander du piment pour assaisonner votre plat à votre convenance.

Elle fait aussi son bissap et un jus maison bien rafraichissants pour accompagner les plats. Si vous avez encore une petite faim salée, il y a aussi de l’alloco (bananes plantain), des frites de patates douces, ou des desserts maison si vous êtes plutôt une bouche à sucre. Comptez 5€ pour les entrées, 12-13€ pour les plats et autour de 4€ pour les desserts.

Et pour ceux et celles qui auraient envie de déguster tout ça directement au bureau ou à la maison, Eileen est en train de bosser sur une offre en click and collect. Mais aussi sur des box culinaires pour les fêtes de fin d’année.

Didie African Food, c’est au 47 place Rihour et c’est ouvert du lundi au vendredi de 11h30 à 14h30 mais aussi les jeudi, vendredi et samedi soir à partir de 18h30. Vous pouvez suivre les changements de carte directement sur Facebook ou Insta.