Il n’y a toujours pas de date de retour pour la ligne de nuit

Dans Lille, Night Night, Transport
Scroll par là

La ligne de nuit n’a jamais fait sa rentrée 2022 et on ne sait toujours pas quand elle le fera. Celle qui prend d’habitude le relais du métro entre Lille et Villeneuve-d’Ascq du jeudi au samedi soir est “suspendue pour une durée indéterminée”. Ilévia ne peut toujours pas avancer de date de reprise, invoquant une nouvelle fois un manque de personnel.

C’est que ça commence à durer cette affaire. Début septembre, Ilévia annonçait sur Twitter que la ligne de nuit ne serait pas de retour comme à son habitude début septembre. Cette dernière reste pour tant un bon moyen pour les étudiant·es et autres noctambules de rentrer chez eux (ou de s’en rapprocher) en transports en commun.

Mais comme pas mal d’autres secteurs, Ilévia indique qu’elle fait actuellement face “à une pression du marché de l’emploi, impactant la durée et la capacité de recrutement” depuis la crise sanitaire. Entendez par là que la société de transports n’a pas assez de conducteurs ou conductrices de bus et a dû se résoudre à faire des choix. “Pour faire face à ce manque de personnel et donner la priorité aux dessertes scolaires, nous sommes contraints d’ajuster de manière temporaire l’offre de transport de certaines lignes de bus“, continue Ilévia.

Vous l’aurez compris, les bus de nuit font partie de ceux qui en paient les frais. Pour rappel, cette ligne prisée par les jeunes prenait le relais du métro du jeudi au samedi soir et connaissait un beau succès. On lui avait même rajouté de nouveaux stops l’année dernière et l’arrêt à la demande sur certaines portions. La ville de Roubaix et des étudiant·es demandent d’ailleurs depuis des années qu’une nouvelle ligne nocturne soit créée entre Lille et Roubaix-Tourcoing.

Tout le monde se demande logiquement quand elle reviendra après déjà plus de deux mois de suspension. Or, même Ilévia ne peut pas s’avancer sur une date de reprise. Elle ajoute tout de même qu’elle “a engagé proactivement des actions visant à recruter et former de nouveaux collaborateurs” pour justement répondre à ce manque de conducteurs et conductrices de bus. Une campagne de recrutement serait en cours, il y a eu un job dating en septembre dernier et l’entreprise serait aussi en lien avec des cabinets de recrutement.

Un temps de formation est aussi à prendre en compte pour ces nouvelles recrues. Recrues qu’on espère vite rencontrer dans un bus en pleine nuit un vendredi soir dans le centre de Lille.