On sait qui reprend le Georges V et ce qu’il va devenir

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Le suspense n’aura pas duré très longtemps. À peine deux jours après l’annonce de la fermeture imminente (le 23 décembre) du bar tabac le Georges V, on sait ce que l’établissement va devenir et qui va le reprendre. Adios le tabac, celui-ci va disparaitre pour faire plus de place à de nouvelles tables. Le Georges V garde son nom et son welsh, mais deviendra une vraie brasserie à plein temps. On vous explique tout le projet.

Ahhhh le welsh du Georges V. Même si l’établissement a bien d’autres atouts, disons que celui-ci était sans doute le plus connu. Rassurez-vous, il va rester car Pierre, le futur occupant, y tient. “Je vais passer tout le mois de décembre en cuisine avec Pascal, l’actuel cuistot, et il va m’apprendre exactement comment le faire, de même que d’autres plats de sa carte“, nous explique-t-il.

Tartiflette, filet américain, tartines au maroilles… les plats qui font le succès de l’endroit seront donc aussi sur la nouvelle carte de la future brasserie. Oui, le Georges V va devenir une brasserie (terminé le coin tabac) qui s’appellera… le Georges V. “Je veux garder l’esprit du lieu, alors autant garder aussi son nom, confie Pierre. Forcément ça met un peu la pression parce que l’endroit était reconnu, mais j’ai vraiment à cœur de faire perdurer son identité.”

Pierre, 31 ans, déjà gérant des “Marmites de Nino” à Seclin.

Garder l’identité oui, mais en y ajoutant quand même sa patte. “On va proposer deux nouveaux plats, toujours du fait-maison, qu’on changera toutes les semaines, détaille le trentenaire. Et aussi des planches apéro.” Pour les prix, l’idée c’est de rester le plus proche possible de ce qui était déjà proposé. “Entre deux il y a eu l’inflation, le welsh ne sera peut-être plus exactement à 12,80€, mais aucun plat ne dépassera les 15€ quoi qu’il arrive.

Une cuisine plus grande et ouverte

Ça c’est pour ce qu’on va manger. Qu’en est-il pour le lieu en lui-même? “Je récupère les clefs le 1er janvier et j’entame trois semaines de travaux“, répond Pierre. Au programme : rafraichissement de la façade, mais qui restera la même. À l’intérieur, la partie tabac va donc disparaître pour faire plus de place pour de nouvelles tables. La cuisine au fond va être agrandie grâce à l’ancienne réserve adjacente qui n’a plus lieu d’être et elle sera ouverte sur le resto. “Histoire de pouvoir voir comment les cuisiniers travaillent“, se réjouit Pierre.

Le Templeuvois n’en est pas à sa première expérience dans la restauration, cet ancien artisan électricien avait changé de vie après le covid en 2021 en ouvrant “Les Marmites de Nino” en 2021. Il s’agit donc de son deuxième projet dans cet univers et il a hâte de s’y lancer. Ouverture prévue entre fin janvier et début février 2023.

Le Georges V se situe 104 Bd de la Liberté à Lille et il est ouvert du mardi au samedi de 11h à 15h et de 17h à minuit.