Vite, on a besoin des lettres d’amour de mamie pour écrire l’histoire des femmes

Dans Culturons-nous, Lille