De la punchline comme l’Assemblée Nationale n’en connait que peu. Un ton direct et sans emphase qui a fait mouche. Le député tout nouvellement élu dans la première circonscription du Nord Adrien Quatennens a beaucoup fait parler de lui ces dernières heures sur les réseaux sociaux. Son discours lors de  l’examen en première lecture de la réforme par ordonnances du Code du travail a bien buzzé.

Le député lillois de 27 ans est devenu avec ce discours le fer de lance de la lutte contre la réforme du code du travail voulue par le gouvernement. Il en a profité pour tacler Muriel Pénicaud, ministre du travail. Elle a selon lui “déshonoré sa fonction” en déclarant que “95% du code du travail n’est fait que pour embêter les entreprises“. A peine fini, son intervention a été reprise par à peu près la terre entière, et surtout sur Twitter.

Même le directeur de Médiapart, Edwy Plenel s’est avoué impressionné :

  •  
  •  
  •