Ripaille, c’est un festin en langage familier. Mais bientôt, cela sera aussi un restaurant. Celui de Willy Seney et Sandrine Lelièvre qui souhaitent, depuis un an, ouvrir leur propre établissement.
Le concept sera simple mais sympathique : des produits locaux, frais et de saison cuisinés sur place. D’un point de vue qualitatif, les deux créateurs entendent bien privilégier les circuits courts c’est à dire un seul intermédiaire entre le producteur et le consommateur, un avantage d’un point de vue traçabilité et mise en valeur des productions régionales.

Des plats végétariens

La carte devrait être renouvelée régulièrement suivant les saisons et approvisionnements mais sera surtout « multivore ». Les deux restaurateurs comptent bien s’adapter aux différents modes de consommation et remettre au goût du jour certains produits.  Au menu donc , viande, poisson mais également plats végétariens et sans gluten pour permettre à chacun d’ y trouver son compte. À tout cela, on n’oublie pas d’ajouter une bonne sélection de vins et de bières (locales en plus).

Le but est pour Sandrine et Willy, de devenir une cantine de quartier chaleureuse qui servira de lieu de rencontre. Et pour ajouter une petite touche d’originalité, des livres et magazines seront mis à disposition, pour vous permettre de trouver l’inspiration en cuisine.

Ouverture en août

Le restaurant devrait s’installer dans le Vieux Lille à proximité de la Grand-Place et ouvrir en août, un peu avant la braderie. Ripaille est donc un lieu qui nous promet convivialité, une ambiance chaleureuse et un menu de ouf que Vozer n’hésitera pas à tester (Oh, non. On ne va pas hésiter. On va même y aller les yeux fermés en marchant sur les mains).
Si comme nous vous aimez le concept, vous pouvez participer au financement du projet via la plateforme Ulule. Ce 28 juillet, Willy et Sandrine ont déjà réussi à réunir 99 % de leur objectif, soit 2 981 euros sur les 3 000 espérés.

  • 29
  •  
  •