Ça ne va pas trop mal pour The Lab Factory, ce collectif qui organise des soirées sur fond de musiques électroniques à Lille. Le 9 mars, chez The Box, dans le Vieux-Lille, les mecs organisent une nouvelle nuit qui s’annonce fort sympathique, avec un DJ débarqué de Berlin pour l’occasion. 

Nicolas, alias Scale [9], a encore un peu de mal à se remettre de la dernière. “On ne pouvait pas rêver mieux pour notre anniversaire.” La soirée qu’ils avaient organisé en novembre célébrait la première année de The Lab Factory. Et c’était en grande pompe, avec DJ Stew en tête d’affiche, siouplait.

Pour leur prochaine soirée, les fous de musiques électroniques (en tout genre) ont tapé dans le haut du panier. “On a invité Under Black Helmet. C’est un DJ litunaien installé à Berlin, qui fait de la techno industrielle.” Dans le monde de la techno, sa réputation n’est plus à faire. Mais n’allez pas croire qu’il sera le seul à mixer ce soir-là.

Trois résidents du collectif TLF seront aussi présents. “Je fais un B2B avec DRX, détaille Nicolas. Nobrac terminera la nuit.” TLF a invité Pawlowski, l’un des DJ’s d’un autre collectif lillois bien actif, Atmospheяe, dont on vous parlait il y a pas plus tard qu’il y a pas longtemps.

D’ailleurs, Atmospheяe et TLF partagent la même vision de la scène techno dans le coin. “La difficulté, ici, c’est les lieux, confirme Nicolas. C’est vraiment très compliqué de trouver des salles de qualité. D’ailleurs avant que The Box n’ouvre, c’était un peu mort. C’est quand même dommage de devoir faire une heure ou deux de route pour aller à des bonnes soirées.” Du coup, selon le principe du “jamais mieux servi que par soi-même”,  TLF organise ses propres soirées. Et c’est très bien comme ça.

Prochain rendez-vous, donc : le 9 mars, à The Box, rue du Curé-Saint-Etienne, dans le Vieux-Lille.

Préventes à 8 euros. Le soir même, entrées à 7 euros entre 23 heures et minuit, et à 9 euros après. Et c’est all night long jusqu’à 6 heures du mat’.

Sinon, on vous fait gagner des entrées gratuites sur notre page Facebook. On dit ça, on dit rien.