Les bals à Fives sont toujours un peu barrés, un peu décalés, à chaque fois différents et nouveaux. Pour le prochain, les organisateurs ont décidé de rendre hommage au post-punk. Parce qu’il n’est pas mort, en fait, tout le monde le sait.

Ne croyez pas une seconde que parce que c’est un bal, il va falloir venir habillé comme pour aller chez l’ambassadeur. Vous serez accepté avec vos sapes de tous les jours, et si vous avez un perfecto et des vieilles Dr. Martens, c’est le moment de les sortir. Le bal à Fives de ce samedi rend hommage au post-punk, ce joli terme qui désigne tout ce qui s’est fait de respectable dans les années 80.

Fans de Joy Division et autres Siouxsie and the Banshees, cette soirée est donc faite pour vous. Mais attention, comme lors de tout bal qui se respecte la musique sera live. Pas question de faire passer une bande son que tout le monde peut écouter sur son portable. Deux groupes sont programmés pour assurer la bonne ambiance musicale de la soirée : les Lillois tout en new wave de Deer Dear, et Utro (Утро dans la langue d’origine), groupe russe émanant de Motorama, autre formation bien inspirée de Joy Division.

Vous avez envie de venir mais vous ne connaissez pas les pas de danse ? Pas de problème, vous aurez droit à une initiation à la danse post-punk en début de soirée. Voilà, on ne peut que vous conseiller d’aller y faire un tour, vraiment. La salle des fêtes de Fives est de toute beauté, les bals y sont toujours de qualité, et l’entrée n’est pas ruinante : 5 euros en tarif plein, 3 euros pour les étudiants.

Un dernier conseil : allez-y tôt, parce qu’on ne peut pas acheter ses places avant, et les bals à Fives sont souvent pris d’assaut par les gens de bon goût. Le problème, c’est qu’une fois la jauge atteinte, il faut attendre que des gens sortent pour entrée, et ça peut prendre un peu de temps.

Rendez-vous donc ce samedi soir à partir de 19 h 30 à la salle des fêtes de Fives, 91 rue de Lannoy. 

Toutes les infos sur le site de Bals à Fives, mais honnêtement, on vous a à peu près tout dit.