Le top 3 des bières de touristes à Lille

Dans Bière

Leffe Bier in einer Frituur - Koksijde, Belgien, 9.7.2011

Scroll par là

Sans décon­ner, on les repère à dix lieux. Ceux qui dans un bar, en ter­rasse ou au res­tau­rant, demandent un demi au lieu de deman­der ce que l’é­ta­blis­se­ment pro­pose en pres­sion. Ceux qui disent le mot “bière” un peu comme si c’é­tait une spé­cia­li­té régio­nale un brin pataude, un peu beauf sur les bords. Les tou­ristes à Lille sont foi­son. Et d’où qu’ils viennent, ils ont à peu près tous les mêmes réflexes lors­qu’ils veulent boire une bière : ils com­mandent celle qui leur dit vague­ment quelque chose. Top 3.

  1. La Leffe. 

    C’est un grand clas­sique. Il faut dire aus­si que les bis­trots tou­ris­tiques la servent qua­si­ment tous. On a tous été témoins d’un mec qui se croit arri­vé en com­man­dant une Leffe devant ses potes et qui fait mine de dégus­ter un grand cru. Pré­ci­sons à toutes fins utiles que la Leffe est la bière phare du géant belge Ab Inbev et que sa pro­duc­tion n’a à peu près rien d’ar­ti­sa­nal. Enten­dons-nous bien, elle se boit. Mais la pre­mière erreur du tou­riste est de croire que c’est la bière de réfé­rence à Lille.

  2. L’Affligem

    Peut-être un brin moins connue par le cha­land tou­ris­tique, l’Af­fli reste tout de même une bière qui est ser­vie à toutes les sauces dans les bars et cafés du centre. Et comme il y a mar­qué “bière d’ab­baye” des­sus, le buveur peu infor­mé croit que c’est de la bière qui a une his­toire et du carac­tère. Bon, quitte à copier-col­ler le para­graphe du des­sus, Affli­gem appar­tient à l’autre géant de la bière belge, Alken-Maes, déte­nu par ailleurs par Hei­ne­ken. Donc pour la tra­di­tion, on repas­se­ra.

  3. La Tripel Karmeliet

    Bah oui, évi­dem­ment. C’est une bière mythique pour à peu près tout le monde ici, donc sa répu­ta­tion a dépas­sé les fron­tières de la région. Le gros hic, c’est qu’elle tape à peu près dix fois plus que les deux pré­cé­dentes. En plus, elle a le vice de cacher ses 8,4° der­rière un goût doux et sédui­sant pour le palais. Là pour le coup, c’est un vrai piège pour celui qui est plus habi­tué à la bière légère du sud de la France (le sud com­men­çant à Paris). Ça peut faire quelques ravages chez les non-ini­tiés.

Bon, et si vous vou­lez vrai­ment vous la racler devant vos familles ou vos potes en visite à Lille, allez donc voir par là si on y est.