Les Nuits Secrètes n’échappent pas aux squatteurs de festivals

Dans Festival, Lille, Music in my ears
Scroll par là

Les squat­teurs de fes­ti­vals sont ces artistes qui passent leur été à tour­ner et par­ti­cipent à autant de fes­toches que pos­sible. Les sites Sourdoreille.net et Digitick.net ont éta­bli des clas­se­ments d’artistes ultra-pré­sents cet été. Du coup, Vozer a jeté un coup d’œil à la pro­gram­ma­tion des Nuits Secrètes avec un regard neuf…

Sans sur­prise, les Nuits Secrètes (à par­tir de ven­dre­di soir à Aul­noye-Ayme­ries) ont quelques squat­teurs dans leur pro­gram­ma­tion. Alors, on échap­pe­ra quand même à Vian­ney (26 fes­ti­vals en un été, cha­peau l’ar­tiste), mais on ver­ra Chi­nese Man, Jacques ou encore Dub Inc. , qui par­ti­cipent res­pec­ti­ve­ment à vingt-trois, dix-sept et seize fes­ti­vals cette année.

22,5 % de la prog

À notre liste s’ajoutent Julien Doré, Camille, Fran­çois and the Atlas Moun­tains, Mat Bas­tard, Inna De Yard ou encore Rocky, tous clas­sés dans le top 100 des artistes les plus pré­sents sur les scènes de l’é­té par le site Digi­tick. Il faut tou­te­fois pré­ci­ser que ce site tota­lise l’en­semble des scènes d’un artiste dans l’é­té au lieu de sa pré­sence dans les fes­ti­vals comme le fait Sour­do­reille. En tenant compte de l’ensemble des noms annon­cés par les orga­ni­sa­teurs, 22,5% de la pro­gram­ma­tion des Nuits Secrètes est com­po­sée de groupes ou d’ar­tistes qui mono­po­lisent les scènes esti­vales. C’est qua­si­ment autant que le fes­ti­val Papillons de Nuit dans La Manche.

Les squat­teurs des Nuits Secrètes en un gra­phique (clas­sés par nombre de scènes dans l’é­té) :

Le top 20 des squat­teurs de fes­ti­vals selon Sour­do­reille :