Un village éphémère va voir le jour devant les halles de Wazemmes

Dans Food Porn
Scroll par là

Les travaux des Halles de Wazemmes se poursuivent, avec le retard qu’on avait déjà annoncé, et en attendant, les commerçants sont bien embêtés. Mais ça devrait aller mieux d’ici peu, puisque la marie a décidé en fin de semaine dernière de la création d’un village éphémère devant le bâtiment. 

C’est sûr que deux mois de fermeture forcée, ça n’aide pas à garder ses affaires à flot. Le retard dans les travaux des Halles de Wazemmes (trop chaudes l’été, trop froides l’hiver, trop vieilles d’une manière générale) commence gentiment à coûter à leurs vingt-six commerçants.  Pour palier ce manque à gagner, la mairie a décidé la semaine dernière de réagir en leur proposant de tenir boutique sur le parvis des halles jusqu’à la fin des travaux.

Pour le moment, la mairie reste floue sur les contours de cette proposition. “Une réunion a eu lieu vendredi 18 août, qui a permis l’organisation d’un village éphémère devant les Halles, détaille un communiqué. Cette implantation devra naturellement tenir compte de la présence des commerçants non-sédentaires des mardis, jeudis et dimanches. Les habitués pourront ainsi retrouver leurs commerçants jusqu’à ce qu’ils réintègrent l’intérieur des Halles rénovées.” Les horaires devraient être les mêmes que ceux des Halles (de 8 heures à 20 heures en semaine, de 8 heures à 15 heures le dimanche), mais la mairie n’a pas encore précisé de date de départ. On vous tient au jus dès qu’on en sait plus, bien sûr.

Manquements graves au droit du travail

Pour rappel, les travaux des Halles de Wazemmes ont démarré le 4 juillet dernier et étaient supposés s’achever le 18 août. Mais voilà, l’entreprise chargée de faire le rafraichissement général a été épinglée par l’inspection du travail sur des manquements graves concernant les conditions de travail des salariés. Les travaux ont alors pris deux semaines de retard. Minimum. Pas dit que les Halles rouvrent pour la braderie.