Les monuments lillois bientôt recouverts de cubes en miroir

Dans Dans la rue
Scroll par là

On vous avait promis de vous en dire rapidement en plus alors voilà. On vous donne l’explication qui va avec le cube géant, posé mi-juillet et pour quelques heures seulement sur la tête de la déesse de Grand’Place.

On avait eu à peine le temps de le voir et on n’avait pas tout de suite compris pourquoi il était là. On a désormais la réponse. Cette installation était en fait un test. L’artiste Lillois Quentin Carnaille, prépare l’un des projets phares des journées du Patrimoine 2017 qui vise à rendre l’art contemporain accessible à tous.

Le projet ne concernera pas que la déesse. Il tend à « créer un jeu autour de l’identité » en plaçant les fameux cubes en miroir sur sept monuments de la ville. Les sculptures de la ville deviendraient ainsi des œuvres contemporaines.
Les cubes inviteront les passants, les Lillois comme les touristes, à lever les yeux sur les monuments plutôt que de simplement passer à côté. Ils seront également amenés à se questionner sur « l’importance de la place de l’Homme dans la société ». Chacun pourra ainsi observer son reflet dans les glaces. Franchement, ce n’est pas super cool de faire partie d’une œuvre d’art ?

L’installation « Identité » sera implantée durant trois semaines, à partir du 16 septembre 2017 dans les rue de Lille.
Sa campagne sur la plateforme de crowdfunding kiskissbankbank. a été atteinte : il a récolté 5080 euros pour 5000 demandés. Good job.