L’After Hours est mort. Vive le Queen Victoria !

Dans Bière, Lille, Night Night
Scroll par là

Le Queen Vic­to­ria, c’est le petit nou­veau de la rue Sol­fé qui a ouvert au début du mois, juste en face du théâtre Sébas­to’. Son cre­do ? Du bri­tish en veux-tu en voi­là dans les bières, la déco et l’a­ni­ma­tion.

Le 1er novembre der­nier, c’é­tait la Tous­saint, mais sur­tout la fer­me­ture de l’Af­ter Hours, le repaire de la pinte à 5€ devant un match de foot. Que les amou­reux de la bière se ras­surent, les locaux ne sont pas res­tés vides bien long­temps : le Queen Vic­to­ria a repris le flam­beau et a rou­vert les portes le 8 février der­nier.

Côté décor, retour dans l’ère vic­to­rienne où les tables en bois et les énormes fau­teuils en cuir sont rois. Un par­ti pris qui ne sur­pren­dra pas ceux qui ont déjà fré­quen­té le Charles Dickens de Bor­deaux ou le King Arthur à Lyon: le Queen Vic­to­ria est le petit der­nier du groupe Charles Wells, grand bras­seur d’outre-Manche depuis 1876.

Ladies et gent­le­men, let me intro­duce you : Charles Wells !

Et comme ses autres cou­sins de l’Hexa­gone, le Queen Vic’ (oui on connaît déjà son sur­nom) pro­pose des bières anglaises inédites et tous les matches de la Pre­mier League ain­si que d’autres ren­dez-vous foot­bal­lis­tiques et temps forts du rug­by.

On suit vrai­ment la pure tra­di­tion des pubs anglais, explique Kévin, un des res­pon­sables for­ma­teurs de Charles Wells et qui s’y connaît un peu puis­qu’il a vécu 14 ans en Angle­terre. Mais le sport ne sera pas la seule ani­ma­tion qu’on pro­po­se­ra ici”. #tea­ser

Au (futur) pro­gramme : des soi­rées quizz, des concours de flé­chettes, un concert pop rock anglais une fois par mois et même des “Open stage” pour ceux qui veulent s’es­sayer au stand up ou faire par­ta­ger leur com­po de gui­tare.

 

On a réser­vé le meilleur pour la fin : le bar. “On a bien com­pris en arri­vant à Lille, qu’i­ci on aimait les bières un peu fortes alors on s’est ajus­té”, confie Kévin. Nous ? Ama­teurs de bières fortes ? Guil­ty. Ce n’est pas trop la came des Anglais, les bières à plus de 5° mais on en trouve au Queen Vic’ sans pro­blème et on peut même se dégo­ter des cidres à 8° ! 

La bière phare du Queen Vic’.

Si le tout ne vous fait pas oublier votre ancienne pinte à 5€, Kévin a la parade. “Pen­dant l’hap­py hours, on peut se dégo­ter une bière à 4,50€ et, fait non négli­geable: on sert des pintes à l’an­glaise ici qui font 56 cl et non 50″. Et si vrai­ment il faut en rajou­ter une couche : au Queen Vic’, vous avez une carte de fidé­li­té valable dans tous les éta­blis­se­ments du groupe. La 12e bière est offerte ! Cheers.

Le Queen Vic’, c’est au 161 rue Sol­fe­ri­no et l’hap­py hours c’est de 17 heures à 20 heures.