De la Charteuse, le blog des fondus de liqueur monastique

Dans Culturons-nous, Lille
Scroll par là

Quand on vous dit Char­treuse, vous pen­sez quoi ? Pas grand chose peut-être. Pour­tant cette liqueur à base de plantes fait un sérieux come-back depuis quelques années. Fran­çois et Rodolphe, deux des membres du blog De la Char­treuse, parlent de leur pas­sion pour cet alcool vert.

” C’est un peu par­ti sur un coup de tête “raconte Fran­çois. “Quelques mois avant de lan­cer le blog, dans un vide gre­nier on est tom­bé sur de vieilles mignon­nettes, dont des Char­treuses super anciennes, et sur inter­net il n’y avait aucune infor­ma­tion sur ce sujet là.”

Voi­là com­ment tout a com­men­cé. À l’o­ri­gine, “on n’é­tait pas for­cé­ment des fans, mais on l’est deve­nu par la suite”, car la Char­teuse, c’est tout une his­toire. Bien plus que cet alcool mys­té­rieux qui traîne dans le bar des grands-parents, la Char­teuse est un mythe. Sa recette, com­po­sée de 130 plantes, est aujourd’­hui encore tenue secrète par les moines de l’ordre des Char­treux.

“Il y a aus­si une vraie culture popu­laire autour de la Char­treuse, très à la mode pen­dant la Pro­hi­bi­tion et il y avait beau­coup de pubs, de réfé­rences dans les films, d’é­di­tions limi­tées avec de belles bou­teilles…” explique Rodolphe.

Pour votre infor­ma­tion, la Char­treuse se prête très bien aux cock­tails : sa belle cou­leur verte ne se perd pas à la dilu­tion, et elle a un goût “plein de carac­tère.” En plus, “la Char­treuse est un peu à l’o­ri­gine du phé­no­mène mixo­lo­gie”. 

Vous pou­vez vous la jouer clas­siques, avec une Épis­co­pale (2cl de Char­teuse Verte, 4 cl de Char­treuse jaune) ou ten­ter le Char­treuse & Tonic “c’est plus fin qu’a­vec du gin” assure Fran­çois. Ou vous pou­vez vous la jouer sophis­ti­qués : des gens ont exhu­mé des bou­quins de cock­tai­lo­gie remon­tant au XIXème siècle, et ont rame­né une cer­taine culture de la picole, un goût pour les alcools forts, les mélanges raf­fi­nés”. Par exemple, le Last Word (2cl de Char­treuse verte, 2cl de gin, 2cl de Maras­quin, 2cl de citron vert et 0% d’eau). Vous ferez atten­tion : la Char­treuse verte titre à 55° et la jaune à 42°…

Sur le blog, vous trou­ve­rez de tout, de recettes de cock­tails à l’his­toire détaillée de l’al­cool, en pas­sant par cette chouette vidéo de la réunion annuelle des Fous de Char­treuse :