L’Ogre de Carrouselberg, la nouvelle pâtisserie fine du Vieux-Lille va vous régaler

Dans Food Porn
Scroll par là

Stéphanie Touzet et Matthieu Buchalski se sont rencontrés à Paris autour de l’amour de la gastronomie. Ils ont eu la (brillante) idée d’ouvrir ensemble une pâtisserie fine, l’Ogre de Carrouselberg, dans le Vieux-Lille. Délices assurés.

Il était une fois, dans le vaste pays des Flandres, un Ogre qui n’aimait rien d’autre que dévorer les enfants. Un jour, l’Ogre pénétra dans un petit jardin. Il se gava de baies et d’autres fruits cueillis au hasard des branches. Repu, il avoua qu’il n’avait jamais rien mangé d’aussi bon et jura qu’il ne dévorerait jamais plus d’enfants.

Ça, c’est pour la petite histoire du nom de la pâtisserie. Un endroit charmant où les pâtisseries délicates et fruitées rivalisent de gourmandise. C’est Stéphanie Touzet qui les réalise, après être passée par quelques grandes maisons comme notre Meert bien-aimée ou le Café Pouchkine à Paris, et elles sont à tomber par terre.

Merveilleuse citron noisette avec meringue noisette, chantilly citron vanillée, éclats de noisettes et coeur crémeux citron ou encore tarte aux pommes, éclair au chocolat praliné à se rouler par terre, tarte aux poires dont on ose à peine vous parler tant on aimerait garder le secret et toutes les manger… Même les chouquettes chocolats praliné, réalisées comme petits cadeaux pour l’ouverture, pourraient trouver leur place sur la carte tant elles sont délicieuses (on a du se faire violence pour ne pas dévorer toute la fournée).

En plus de faire des pâtisseries assez incroyables, l’Ogre de Carrouselberg fonctionne sur un circuit court, et met en avant les producteurs de la région : les fruits viennent d’un verger près de Dunkerque, les jus proposés de la Pommeraie d’Oxelaëre, le thé de chez Unami… Même la farine est de la région (mais la vanille, elle, est de Madagascar forcément, et c’est pas dommage).

Que vous dire d’autre, à part vous conseiller de vous installer au comptoir et de dévorer dévorer dévorer… Comme un ogre ?

L’Ogre de Carrouselberg, 17 rue des Vieux Murs, du mercredi au dimanche de 9h à 18h.