C’est la Fête du Travail, et à Lille, ça veut dire que vos pieds vont bosser

Dans Lille, Transport
Scroll par là

Le 1er mai, on célèbre la Fête du Tra­vail un des nom­breux jours fériés de ce beau mois de mai riche en ponts. Un peu par­tout en France, ça va faire la grasse mat’, et à Lille, en par­ti­cu­lier, la ville tour­ne­ra au ralen­ti. 

Et oui, car le 1er mai à Lille, il n’y a aucun trans­port. On dit bien aucun. Si vous êtes un nou­veau Lil­lois fraî­che­ment débar­qué dans la capi­tale des Flandres pour vos études et que c’est votre pre­mier 1er mai ici à Lille, pré­pa­rez-vous : ce mar­di, il n’y aura ni métro, ni bus, ni tram… Aucun moyen de trans­port public en somme. Il fau­dra donc faire une croix sur vos grands pro­jets de voyages. Ça vaut aus­si pour les Lil­lois pure souche qui auraient pré­vu d’al­ler rendre visite à Papa-Maman hors de la ville : il faut par­tir ce soir si vous espé­rez déjeu­ner en famille.

Ah si, Trans­pole vous informe gen­ti­ment que vous pour­rez quand même prendre des V’Lille pen­dant qu’ils réa­lisent “d’im­por­tants tra­vaux de main­te­nance” sur les lignes du métro.

 

Pour les bus, pas de tra­vaux comme excuse, juste celle de la Fête du tra­vail (ou la Fête de la Soupe à laquelle on se dit qu’on pour­ra croi­ser des conduc­teurs). Ce qui est cer­tain c’est que vous ris­quez d’at­tendre un moment pour votre Liane.

Et sinon il reste l’op­tion de vos pieds ! Et une petite balade, ça aide à digé­rer il paraît (selon notre doc­teur en tout cas).