On est allé tester Les Cent Ciels, le plus grand hammam d’Europe installé à Lille

Dans Chill, Lille, Sueur
Scroll par là

Si vous avez besoin de déstres­ser un bon coup après les exams ou une grosse semaine de bou­lot, pas besoin de boo­ker un voyage au Maroc hors de prix, il suf­fit de se rendre à J.B.-Lebas. C’est là qu’a ouvert il y a six mois le plus grand ham­mam d’Eu­rope, Les Cent Ciels.

Le dépay­se­ment com­mence dès l’en­trée du 64 Bou­le­vard Jean-Bap­tiste Lebas et donne le ton : une fois pas­sée la porte de Les Cent Ciels, le reste du monde lil­lois n’existe plus. On laisse son por­table et sa montre au ves­tiaire pour oublier toute notion du temps. La seule hor­loge de tout l’é­ta­blis­se­ment se trouve dans le ham­mam tiède et il faut avoir la vision de Super­man pour la voir à tra­vers la vapeur.

 

 

Mais qui a besoin de savoir l’heure quand quel­qu’un s’en occupe pour vous ? Et bien pas nous. Une fois parée de notre pei­gnoir et de notre maillot de bain pour se faire chou­chou­ter pen­dant l’a­près-midi, on nous fait une petit grand tour du pro­prié­taire.

Le pre­mier ham­mam tiède qui fait juste 100 m².

1600 m² dédiés à la détente, rien que ça : des salles de repos avec thé à la menthe à volon­té, res­tau­rant maro­cain avec vue en mez­za­nine sur les dif­fé­rents bains à la romaine, pis­cine et jacuz­zi, quatre ham­mams, trois alcôves de gom­mage et tout un cou­loir de salles de mas­sage. Il y a de quoi se perdre mais heu­reu­se­ment il y a tou­jours une pro du ham­mam pour nous aider à nous géo­lo­ca­li­ser.

On est opé pour le début du rituel ! Direc­tion les bains romains pour faire trem­pette pen­dant près d’une heure avec des pauses jacuz­zi bien méri­tées. On nous conseille d’al­ter­ner et de ter­mi­ner notre ses­sion par un pas­sage d’au moins 15 minutes au ham­mam tiède pour “pré­pa­rer nos pores pour la suite”.

Bains romains, ça veut dire un à 15°, un autre à 39° et une pis­cine à 30° avec en prime un coin jacuz­zi et sièges mas­sants.

Si vous n’êtes jamais entré dans un ham­mam, votre corps de ch’­ti peut vous lan­cer une alerte rouge en mode Fort Boyard (“Vite, soooooors !”) Mais pro­mis, on s’y habi­tue à toute cette vapeur et cette cha­leur. Et on y prend même goût. Parce que nos pores le valent bien.

 

On hésite encore à refaire la même déco dans notre salle de bain.

Hop, c’est l’heure de la douche et on passe dans une alcôve pour un gom­mage au gant Kes­sa, juste par­fait pour se déles­ter d’un max de peaux mortes. Une fois qu’on a la peau aus­si lisse que celle d’un bébé, on nous enrobe de rhas­soul, une argile vol­ca­nique natu­relle pour apai­ser notre peau toute gom­mée.

Après un re-pas­sage au ham­mam pour faire péné­trer tout ça, une nou­velle douche et on monte à l’é­tage pour le mas­sage. Là on se retrouve nez-à-nez avec des pétales et des bou­gies comme dans les films.

Une fois tout notre corps mas­sé à l’huile d’ar­gan et notre esprit apai­sé, on se vautre s’al­longe en salle de repos, un thé à la menthe à la main.

Ça fait déjà plus de deux heures qu’on a quit­té Lille pour Mar­ra­kech et qu’on a per­du toute notion du temps. Mais là, c’est fini. Et il faut retour­ner dans le vrai monde.

Là on vous a juste expli­qué suc­cinc­te­ment le rituel “plé­ni­tude”. Mais il y en a plein d’autres : pour les couples, pour les futures mamans, avec des bains au lait d’â­nesse… On peut aus­si orga­ni­ser des EVJF ou des annivs parce que Les Cent Ciels ouvre du mar­di au dimanche de 9h à… à 22h !

A noter que les mer­cre­dis et same­dis sont stric­te­ment réser­vés à ces dames.