Kéfir des Weppes, la petite entreprise nordiste de super-boissons

Dans C'est green, Lille

©DelattreCaroline

Scroll par là

Le kéfir c’est un peu comme une limonade option plein de bonnes choses pour votre corps et pas mal de sucre en moins comparé aux sodas classiques. C’est bio, c’est bon, c’est frais, bref, c’est la boisson de l’été. Et en plus, on peut en trouver dans le coin des Weppes.

Depuis quelques temps, sur certaines terrasses de la métropole, on voit des boissons d’un nouveau genre faire leur apparition dans les godets des Lillois. Genre le kéfir.

Ne courrez pas sur Google Trad’, on vous explique tout : le kéfir de fruits est une boisson fermentée, de différentes saveurs et que l’on peut confectionner chez soi. C’est fait à base de graines de kéfir qui sont grosso modo des micro-organismes naturels bourrés de bonnes choses pour la santé. Et qui, une fois mélangées avec de l’eau, du citron, des figues et une lichette de sucre se transforment en une limonade que même certains médecins recommandent.

Oui alors comme ça, ça ne donne pas envie mais promis c’est bon. ©DelattreCaroline

Un engouement pour les boissons probiotiques que Florent Feraille a bien compris. En mai 2017, le jeune nordiste décide de créer Kéfir des Weppes, une petite entreprise basée à Hallennes-lez-Haubourdin qui commercialise dans les circuits courts cette “boisson magique”. Un marché dont il a le monopole vu que n’a eu l’idée de commercialiser cette boisson issue des recettes de grand-mère.

Aujourd’hui, sa petite entreprise ne connaît pas la crise et Florent distribue dans de nombreux points de vente (car il n’a pas de boutique) dont La ruche qui dit Oui et Le Court Circuit mais pas que : en collaboration avec d’autre commerçants il livre aussi à Arras, Bailleul, La Bassée, Cambrai, Saint-Quentin, Amiens et même Roissy.

Ça marche tellement bien que ce comptable a dû embaucher un salarié pour pouvoir suivre la cadence. Les commandes ne font que gonfler et son atelier commence à se sentir à l’étroit dans son sous-sol.

“La journée je remplis des tableaux et la nuit des bouteilles”

©DelattreCaroline

Le succès est tel que ce sont maintenant les distributeurs qui le contactent pour avoir le kéfir des Weppes sur leurs étals. Pour le moment, quatre goûts sont disponibles : gingembre, cranberry, citron/raisin et hibiscus. Mais il travaille déjà à de nouvelles recettes qu’il teste en ce moment. Toujours dans l’éthique du bio et du plus local possible. D’ailleurs ses bouteilles sont consignées.

Vous l’aurez compris, si le kéfir des Weppes est produit à Hallennes-lez-Haubourdin, mieux vaut passer par les plateformes de courts-circuits pour en choper une bouteille (consignée). Ou suivre la page Facebook de Florent pour savoir où il va vendre son kéfir.