Disco Frites, grande tablée et déjeuner au musée : le programme du prochain Mange, Lille !

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Du 17 au 23 sep­tem­bre, le fes­ti­val Mange, Lille ! va inve­stir la ville avec sa bouffe qui sent bon. Pour cette troisième édi­tion, il y a quelques nou­veautés qui font bien plaisir, et quelques clas­siques qu’on accueille à nou­veau volon­tiers. 

Le pro­gramme est long, du coup on se dit qu’une sélec­tion des moments phares du fes­ti­val serait du meilleur effet. Et comme on est des adeptes du point boulette à gogo, on ne loupe pas cette occa­sion de vous faire une liste :

  • Saint-So feat Mange, Lille !, un menu bistrot spécial

    C’est à dire qu’au Bistrot de Saint-So, du 19 au 23 sep­tem­bre, le chef du tro­quet Aurélien Hégo vous a miton­né un menu spé­cial Mange, Lille ! autour des pro­duits du coin. Pour un menu entrée+plat ou plat+dessert, il vous en coûtera 19 euros.

  • Du disco et des frites

    C’est donc la soirée Dis­co Frites organ­isée le 20 sep­tem­bre à Saint-So en col­lab­o­ra­tion avec la fri­terie Meu­nier et le Gal­lo­drome. Le con­cept est on ne peut plus sim­ple : vous dansez sur du dis­co, mangez des frites à volon­té et on vous offre un tee-shirt du Gal­lo­drome, le tout pour 17 euros.

  • Mangez en musique à Saint-So

    Grace à deux soirées qui font plaisir, le 21 et le 22 sep­tem­bre, venez vous déhanch­er sur de la soul, du funk et du groove le pre­mier soir et de l’elec­tro le sec­ond soir. Parce que Saint-So, la musique et la bouffe, c’est tou­jours un trio gag­nant.

  • La grande tablée qui fait toujours plaisir

    C’est un délice parce que ce sont des chefs qui sont der­rière les fourneaux qui se font un devoir de vous offrir un menu gas­tronomique pour la mod­ique somme de 12 euros. Ça se passera le 21 sep­tem­bre dans la halle B de Saint-Sauveur, et deux ser­vices seront pro­posés. Aux com­man­des : le chef Steven Ramon et le pâtissier Romain Mon­tagne.

  • Une petite bouffe au musée

    Parce que Saint-So, c’est bien sym­pa, mais faut aus­si savoir en sor­tir. Le musée des Beaux-Arts pro­pose une vis­ite guidée de ses salles bour­rées de chefs d’œuvres suiv­ie d’un déje­uner au Beau Café, qui se trou­ve au rez-de-chaussée du palais. Et il paraî­trait même que le menu sera un genre d’é­cho aux tableaux du musée. Ça se passera tous les jours du 19 au 23 sep­tem­bre, et tout cette affaire vous coûtera 19 euros.

  • La Grande Pâtisserie, le retour

    Le week-end du fes­ti­val ne serait pas entier si on ne filait pas à Saint-Sauveur se gaver de pâtis­series. Un ren­dez vous devenu clas­sique : vous achetez vos jetons à 4 euros, vous entrez dans la halle B le ven­tre vide et vous en ressortez le ven­tre tout à fait plein des mer­veilleuses choses que les pâtissiers présents vous auront fait goûter. Et ça vaut pour same­di 22 et dimanche 23.

  • Et le grand marché, of course

    Le bou­quet final de la fête, le grand ren­dez-vous où tout le monde se presse, le truc le plus con­vivial du monde. Comme pour la Grande pâtis­serie, vous achèterez, le dimanche 23, des jetons à 4 euros, et vous vous fer­ez un plaisir de déam­buler entre les étals instal­lés dans la cour de la gare Saint-Sauveur. Tous les chefs seront là, avec leurs spé­cial­ités à déguster. Avez trois ou qua­tre jetons, vous vous fer­ez un repas com­plet sans prob­lème.

Le pro­gramme com­plet et toutes infor­ma­tions pra­tiques se trou­vent sur le site de Mange, Lille ! Côté réser­va­tions, il va fal­loir atten­dre le 1er sep­tem­bre pour acheter ses tick­ets.