Le pianiste et producteur Francesco Tristano en concert au Louvre Lens

Dans Lille, Music in my ears
Scroll par là

Voi­là un gar­çon bien comme il faut. Non content d’être un espèce de génie en pia­no, Fran­ces­co Tris­ta­no a aus­si déci­dé de com­po­ser de l’élec­tro pour son plai­sir per­son­nel et ceux qui l’é­coutent. Le 28 sep­tembre, il sera avec son pia­no dans la Gale­rie du Temps du Louvre pour la soi­rée d’ou­ver­ture du fes­ti­val Muse & Pia­no.

Et on ne peut que vous conseiller de prendre vos places pour cette soi­rée. Parce que si vous connais­sez l’ar­tiste, vous savez de quoi on parle et d’ailleurs vous êtes très cer­tai­ne­ment en train d’a­che­ter vos places. Et si vous n’en avez jamais enten­du par­ler, on peut vous faire un petit rap­pel : Fran­ces­co Tris­ta­no, Luxem­bour­geois de son Etat, a fait ses classes à la Juliard School en pia­no et a bluf­fé rapi­de­ment tout le monde par sa maî­trise de l’ins­tru­ment.

Le truc, c’est qu’il aime beau­coup Bach et Ravel, mais il aime aus­si les musiques plus XXIe siècle, voyez vous. Alors régu­liè­re­ment, il en fait un petit mix. Notam­ment avec Auf­gang, son groupe elec­tro-pop aux sono­ri­tés oufi­fiantes.

Voi­là, sinon, il a aus­si fait un petit duo avec Carl Craig, comme ça.

Vous voyez ce qu’on veut dire, main­te­nant ? Donc. Le 28 sep­tembre, il va com­men­cer par un petit concert dans la Gal­le­rie du Temps, qui est tout de même un lieu fameux, puis fera la seconde par­tie de soi­rée en mode pia­no-elec­tro dans la salle de spec­tacle du musée, la Scène.

Allez, on arrête de ter­gi­ver­ser.

Allez, les infos qui sont pra­tiques : 

C’est donc le 28 sep­tembre à par­tir de 19h30 (deux concerts sur­prise se suivent avant ça à par­tir de 16 heures) au Louvre Lens (un train vous y emmène en moins d’une demi heure). Tarifs ? 14 euros pour tout le monde, 5 euros pour les étu­diants. Cool, hein ? Et on réserve sur le site du Louvre-Lens