Wanted : le Biplan lance un appel aux bénévoles

Dans Lille, Music in my ears, WorkWorkWork

© Philippe PAUCHET / La Voix Du Nord

Scroll par là

Pho­to archives @ Phi­lippe Pau­chet / La Voix du Nord

Biplan is back, c’est offi­ciel. Mais entre la fin de sai­son pré­ma­tu­rée en mai der­nier et son retour dans la vie musi­cale lil­loise ce mois-ci, la salle de concert wazem­moise qui fonc­tionne en asso a per­du quelques béné­voles au pas­sage. Avis donc aux bonnes âmes mélo­manes ! 

Ce mar­di, le Biplan a fait sa ren­trée. Et a affi­ché com­plet. De quoi démar­rer cette nou­velle sai­son sous les meilleurs aus­pices. Seul petit bémol chez l’as­so’ du Biplan : on manque de bras.

Cer­tains béné­voles sont mal­heu­reu­se­ment par­tis cet été avant la réou­ver­ture, explique Mickaël, son nou­veau pré­sident. On est encore une tren­taine de béné­voles au sein de l’as­so’ mais on aime­rait mon­ter à soixante.

Dans l’i­déal, l’as­so aime­rait recru­ter deux à trois béné­voles en plus dans chaque “pôle”: tech­nique, bar, billet­te­rie, enca­dre­ment, com’ ou encore le cate­ring (la res­tau­ra­tion pour les non-bilingues (de rien)). “On veut vrai­ment des béné­voles fidèles et inves­tis, pré­fère pré­ci­ser Mickaël. S’en­ga­ger comme béné­vole, c’est se libé­rer au moins trois dates par mois pour le Biplan.” Mais bon, quand y’a l’am­biance et la musique, ça passe tout de suite mieux, non ?

Pour pos­tu­ler (parce que oui, y’a quand même une petite sélec­tion), il faut envoyer un petit mail à benevolat@lebiplan.org, et attendre gen­ti­ment que le Biplan vous fasse cou­cou. “Même si tu fre­donnes sou­vent “J’i­rai où tu iras” sous la douche, on regarde quand même ! Et c’est même plu­tôt conseillé”, pro­met l’as­so.