Habiter2030, le projet gros comme une maison né à Lille qui part en Hongrie

Dans C'est green, La Fac, Lille

Photo @Julie Dumez

Scroll par là

Habiter2030, c’est une asso­cia­tion qui regroupe 14 écoles de la métro­pole lil­loise et qui s’est atti­ré les faveurs de tout un tas de par­te­naires. C’est aus­si et sur­tout 200 per­sonnes qui sont en train de construire la mai­son de demain. En 2019, ils emmè­ne­ront cette mai­son bour­rée d’in­no­va­tions en Hon­grie pour le Solar Decath­lon Europe, un concours qui récom­pense les meilleurs pro­jets d’ha­bi­tat à éner­gie solaire. 

Et quand on dit qu’ils vont emme­ner la mai­son en Hon­grie, c’est la véri­té vraie. L’é­quipe va construire une mai­son de type 1930, et la démé­na­ger toute entière à Szen­tendre, en Hon­grie. Fou, hein ? Repre­nons. “Habi­ter 2030, c’est une équipe qui regroupe 14 écoles des Hauts-de-France, déroule Lucie D’hont, coor­di­na­trice de l’as­so­cia­tion. Il y a l’é­cole d’ar­chi­tec­ture de Vil­le­neuve-d’Ascq, mais aus­si les Com­pa­gnons du Devoir, l’EDHC, Science Po… L’i­dée, c’est de créer des pro­jets péda­go­giques ensemble.” C’est à dire de prendre le meilleur des connais­sances de tous les étu­diants, de le mettre dans un même sac, de secouer et d’en sor­tir des idées inno­vantes pour l’ha­bi­tat de demain.

L’é­quipe concoure donc pour la ver­sion euro­péenne du Solar Decath­lon, concours taille réelle qui récom­pense les pro­jets d’ha­bi­tat éco­lo. La pro­chaine édi­tion a lieu à Szen­tendre, en Hon­grie, en été 2019. Et pour ce concours, Habi­ter 2030 a déci­dé de construire une mai­son 1930 éco­lo­gi­que­ment inno­vante et de l’emmener là-bas.

Pho­to ©habiter2030

L’i­dée était de tra­vailler sur le thème de la réha­bi­li­ta­tion d’une mai­son 1930, type d’ha­bi­tat très répan­du ici. Nous construi­sons un pro­to­type qui réunit des inno­va­tions tech­niques, tech­no­lo­giques, sociales… Pour le moment, nous sommes au niveau de l’es­quisse.” En vrai, l’é­quipe est déjà allée un petit peu plus loin. “Nous avons fait un pro­to­type beta, qui est une struc­ture en bois. Ça va nous per­mettre de tes­ter plu­sieurs inno­va­tions.

Pho­to ©habiter2030

Ce pro­to­type va d’i­ci un peu plus d’un mois être ins­tal­lé dans l’un des grands halls cathé­drale de la Friche Fives Cail. “La ville et la Sore­li sont par­te­naires du pro­jet. Ils nous mettent à dis­po­si­tion 800 m² de hall.” C’est là aus­si qu’­Ha­bi­tat 2030 va construire le pro­to­type final de leur mai­son 1930 ver­sion 2.0, à par­tir de février. En juin, il fau­dra le démon­ter, et le pré­pa­rer pour son grand voyage en Hon­grie. “On res­te­ra deux semaines sur place pour le concours. La mai­son, elle va être habi­tée deux mois par une famille hon­groise. Il faut donc vrai­ment une mai­son très fonc­tion­nelle.” Après ça, la mai­son 1930 revien­dra en France et tour­ne­ra dans la région. “Nous sommes asso­ciés à Lille Capi­tale Mon­diale du Desi­gn 2020. On la ver­ra donc peut-être sur la Grand-Place…

Pour suivre le périple de la mai­son voya­geuse, c’est sur le site d’Ha­bi­ter 2030 et sur sa page Face­book.