Dès vendredi, squattez une place de stationnement, c’est le Parking Day

Dans C'est green, La rue, Lille
Scroll par là

Pho­to @Mig_Rod_Flickr

Les places de sta­tion­ne­ment, vaste sujet pour les habi­tants de toutes les villes du monde. Il n’y en a jamais assez, c’est tou­jours galère de se garer dans le centre, c’est par­fois un chal­lenge de ren­trer sa bagnole dans un empla­ce­ment ser­ré… Ce ven­dre­di, plu­sieurs asso­cia­tions, col­lec­tifs et orga­nismes vont inves­tir des places de sta­tion­ne­ment dans un tout autre but. 

Pas de voi­ture, mais de la ver­dure, des tables et des chaises, peut-être même un petit coup à boire… C’est le prin­cipe même du Par­king Day : “Il mobi­lise citoyens, artistes, acti­vistes pour trans­for­mer tem­po­rai­re­ment des places de par­king payantes en espaces végé­ta­li­sés, artis­tiques et convi­viaux”, nous explique le site qui lui est dédié.

Der­rière cette action, une volon­té de se réap­pro­prier l’es­pace urbain d’une manière plus éco­lo, moins pol­luante, et plus sym­pa. L’i­dée est aus­si de se posi­tion­ner pour l’é­loi­gne­ment des voi­tures du centre-ville, vous l’au­rez com­pris (ima­gi­nez une ville sans bagnoles, ça doit être quand même vache­ment apai­sant). Les pots d’é­chap­pe­ment seront donc rem­pla­cés tem­po­rai­re­ment par des étals de livres, une vente de plantes, ou encore une buvette qui invite à squat­ter sur le bout de trot­toir. Tout un tas de col­lec­tifs y par­ti­cipent dans 180 villes du monde. A Lille, vous avez plu­sieurs pos­si­bi­li­tés, et même plu­sieurs dates.

  • A Wazemmes, La Voi­si­ne­rie, pro­jet dont on a bien l’in­ten­tion de vous par­ler pro­chai­ne­ment, va s’ins­tal­ler au 48 rue Bar­thé­lé­my Deles­paul.
  • Place Jeanne-d’Arc, Le col­lec­tif Saint-Michel en tran­si­tion ins­tal­le­ra ce same­di une biblio­thèque éphé­mère en lieu et place d’une place de sta­tion­ne­ment.
  • L’Uni­ver­si­té Popu­laire et Per­ma­nente de la Jeu­nesse s’ins­tal­le­ra, elle, du côté de la rue des Postes, ce ven­dre­di. Sieste contée, match de catch, pièce de théâtre, salon de thé et séances de voyance… Vous aurez le choix.

Voi­là, vous avez tout, envi­ron. Le Par­king Day a un site qu’on vous met his­toire de pas vous lais­ser par­tir comme ça.