Les Sans-Calottes, du made in Lille pour bosser couvert avec style

Dans C'est green, Ch'est bieau, Lille
Scroll par là

Photo @LesSansCalottes

La santé, c’est du sérieux. Mais bon, le milieu est assez stérile et aseptisé sans qu’on en rajoute une couche avec des accessoires sans vie. C’est en tout cas ce que s’est dit Éléonore, une jeune Lilloise amoureuse de la couture qui a eu envie d’égayer le style de ses potes dentistes en leur confectionnant des calots en tissu avec des couleurs et imprimés fun.

Et ça a tellement pris chez ses amis qu’elle en a désormais fait son métier. A 26 ans, l’ex-étudiante de Science-Po a tout lâché pour fonder en décembre dernier Les Sans-Calottes, sa petite entreprise de fabrication de calots, ces fameuses coiffes qu’on voit sur la tête de tous les personnages de Grey’s Anatomy mais aussi celle de notre chirurgien, de notre sage-femme ou du véto de Médor.

 

Comme on vous le disait juste avant, c’est un peu par le hasard des rencontres et des circonstances qu’Éléonore s’est retrouvée là où elle est aujourd’hui. “Il y a un an, je venais de terminer mes études en politique après un stage aux affaires européennes à Bruxelles. Mais autant j’ai adoré étudier la politique sur les bancs de l’école, autant la réalité ne m’a pas donné envie de continuer“, avoue la Lilloise.

Heureusement, la  politique n’était pas la seule passion d’Éléonore : il y a aussi la couture. Depuis le lycée, avec sa mère et ses sœurs, elles confectionnent ensemble des accessoires pour la famille sous le nom de Profitroll. “L’été dernier je me retrouve donc en pleine réflexion sur mon avenir pro et là, j’ai l’idée de confectionner un calot en tissu pour mon copain dentiste. Je le voyais jeter les siens à usage unique toute la journée et mon esprit écolo en prenait un coup. J’ai donc sorti la machine à coudre“, explique-t-elle.

On vous présente Eléonore, la créatrice des Sans-Calottes, amoureuse des jeux de mots et de sa ville.

Finalement, le fameux calot fait sensation chez ses amis dentistes. Puis chez sa sœur et ses collègues urgentistes. Un effet boule de neige qui pousse Éléonore à cogiter tout l’été 2017 sur un business plan et à annoncer à sa famille que la politique, c’est fini. Par conte pour Les Sans-Calottes, le nom de sa toute jeune entreprise lilloise de confection de coiffes de bloc made in France en tissu écolo et fun, ce n’est que le commencement.

Après avoir muni de calots colorés tous ses potes qui bossent dans le domaine de la santé, Éléonore s’est vite rendue compte que son concept fonctionnait bien au delà de la métropole lilloise. “J’en vends énormément dans les DOM-TOM mais aussi au Canada ou en Italie, énumère la néo-auto-entrepreneuse. Ceux qui bossent en gynécologie ou en pédiatrie adorent égayer leur tenue qui peut avoir un effet apaisant sur leurs jeunes patients. Mais il y a aussi les vétos, urgentistes, infirmiers, dentistes ou encore anesthésistes qui m’en commandent“.

Côté modèle, elle reste sur les deux basiques du calot : un classique (qu’on peut agrémenter d’une éponge absorbante au niveau du front) et le couvrant (pour ceux qui bossent dans un bloc stérile). Comme la créativité et l’imagination ne manquent pas à Éléonore, elle peut renouveler sa collection tous les deux mois avec de nouveaux motifs.

D’ailleurs, la nouvelle vient de sortir, on vous laisse y jeter un œil ici.