M’Wazemmes la fête ! Le court-métrage qui déclare sa flamme au quartier

Dans Ch'est bieau, Dans la rue, Lille
Scroll par là

Cré­dit Pho­to @ChaudMiretteProd

Roxane c’est une nana de la région qui a fait de sa pas­sion son métier. Cette jeune femme pleine d’ambition a déci­dé de se lan­cer dans le monde de la vidéo pro. Et pour conti­nuer à s’éclater elle fait aus­si des vidéos qui lui tiennent à cœur.

Roxane, elle a tou­jours kif­fé l’image, que ce soit la pho­to ou la vidéo. Depuis qu’elle a eu un argen­tique entre les mains étant petite, plus rien ne l’arrête. Après un par­cours en pho­to à St-Luc à Tour­nai, elle revient par chez nous pour se lan­cer dans une licence en ciné­ma. Puis un cro­chet par le jour­na­lisme pour fina­le­ment reve­nir vers son amour de tou­jours : la pro­duc­tion audio-visuelle à Valen­ciennes. Au fil du temps, elle n’a ces­sé de pro­gres­sé dans son appren­tis­sage et ses anciens cama­rades sont deve­nus ses col­lègues de tra­vail. 

Après avoir fait long­temps par­tie d’une asso­cia­tion de pro­duc­tion audio­vi­suelle, elle se jette aujourd’­hui à l’eau. Elle est auto-entre­pre­neuse et c’est elle qui tient la boite de prod’ “Chaud Mirette Pro­duc­tion. Elle fait appel à des copains pour le son mais essaye de toute faire du scé­na­rio au mon­tage en pas­sant par le tour­nage. 

Depuis quelques années elle matte le concours de court métrage « Filme ton quar­tier » orga­ni­sé par France 3. Les astres se sont ali­gnés et c’était le bon moment pour elle de se lan­cer. Le maté­riel, le temps, l’idée tout était réuni pour faire ce beau bébé dont elle est extrê­me­ment fière. Ça s’appelle “M’Wazemmes la fête !” et comme son nom l’indique ça parle de notre beau quar­tier Lil­lois (petit conseil, comme ça, en pas­sant : si vous ne cap­tez pas le jeu de mots pour le titre, dites-le à haute voix). On y parle du mélange de cultures, des bons moments, du mar­ché (évi­dem­ment), de la musique et des bars ! Le but était vrai­ment de mettre en valeur ce quar­tier hyper-vivant de la métro­pole avec de belles images. 

Après un petit for­mu­laire com­plé­té sur Inter­net, Roxane s’est mise à l’’écriture du scé­na­rio qui prend beau­coup (genre vrai­ment beau­coup) de temps. Après plu­sieurs jours de tour­nage, des cen­taines de grammes de pis­taches man­gées sous l’horloge du mar­ché pour la time lapse de 4 heures, et toute une semaine de mon­tage, le film est enfin là : 3 minutes 30 de vidéo sur l’un des quar­tiers les plus vivants de France.

La réponse du concours qui, rap­pe­lons-le, est natio­nal, c’est le 15 octobre, on croise les doigts !