Ce weekend, la Friche Gourmande ferme ses portes, mais vide ses fûts d’abord

Dans Bière, Ch'est bieau, Food Porn, Lille
Scroll par là

Voilà, c’était chouette. On a bien squatté cette gigantesque terrasse de 1 500m2 créée en deux temps, trois mouvements par Guillaume et Philippe. On a joué à la pétanque, mangé (trop !), fait des parties de babyfoot géant et dans ce lieu, en short et tongs, on s’est un petit peu crus en vacances. Ce weekend, la Friche Gourmande remballe. Mais avec la manière.

Philippe a un peu de mal à réaliser. “On aurait pu continuer dix ans comme ça“, affirme le co-patron de la Friche Gourmande. Il y a six mois, lui et Guillaume arrivent à convaincre tout le monde de créer un lieu éphémère dédié à la street-food et au bon-vivre dans l’un des espaces accessibles de la Friche Fives-Cail, en rénovation jusqu’à dans longtemps. Le concept est aussi simple que prometteur : une buvette avec quelques tireuses, trois cabanes pouvant accueillir de la street-food, de longues tables où papoter, un baby-foot, des terrains de pétanque, une table de ping-pong et un jeu de fléchettes. Les ingrédients parfaits pour un été chill à Lille.

D’autant que la saison a été rythmée par des événements plus que propices à la fête. “On a été bénis par la météo, il y a eu le sacre des Bleus… Mais ce n’était pas que ça“, analyse Philippe. “La plus grosse semaine de l’été, ça a été la première d’août, on ne sait toujours pas pourquoi.” Peut être parce que des lieux en extérieur pouvant accueillir 600 estomacs de bonne humeur, ce n’est pas non plus ce qui se fait de plus dans le coin.

Dimanche, ça vide les fûts

Pour ce dernier weekend à la Friche Gourmande, Philippe et Guillaume ont donc décidé de mettre le paquet, pour dire au revoir proprement.

Tout cette affaire démarre dès vendredi, avec un DJ set disco-house opéré par la Roserie. L’Electro Lisbon Urban Food viendra installer son camion dans la cour de la friche et si vous avez une petite place pour le dessert, n’hésitez pas à vous empiffrer des pâtisseries de Koom.
Samedi, on ne peut que vous conseiller d’aller écouter le DJ set de Louis, tout droit venu de La Biche et Le Renard. On nous promet des bonnes vibes et une dernière soirée (sans école le lendemain) tout à fait mythique.

Hors de question, dimanche, de se quitter dans les larmes. Pour contrer l’effet mélancolie, Philippe et Guillaume ont décidé d’installer des châteaux gonflables et de vider les fûts à prix cassés : les pintes seront au prix des demis, et le vin sera à moitié prix. Si vous aviez un peu suivi ça cet été, la dernière compétition de pétanque se tiendra aussi dès 14 heures.

On est super tristes de voir la fin arriver“, admet volontiers Philippe. Mais il préfère se tourner vers l’avenir. “Avec Guillaume, on cherche des locaux à refaire vivre dans Lille. L’idée est de recréer un lieu de vie éphémère. On ne peut pas en dire beaucoup plus. Dans ce genre de projet, le concept s’adapte au lieu, pas le contraire.” Et pour l’été prochain, la Friche Gourmande revient, hein ? “On ne sait pas du tout, on ne peut rien confirmer aujourd’hui. Mais on n’a pas du tout envie de se tourner les pouces, on y travaille beaucoup.

On espère bien, en tout honnêteté. C’est toujours mieux de dire “à l’année prochaine” plutôt qu’adieu.

Toutes les informations pratiques dont vous avez besoin sont cachées dans ce lien juste là