La piscine Marx Dormoy va se mettre au vert et se recycler en parc

Dans C'est green, Lille

© Lille.fr

Scroll par là

La pis­cine Marx Dor­moy vit actuel­le­ment ses der­nières belles années. Avec la construc­tion d’une nou­veau com­plexe aqua­tique olym­pique à Saint-Sau­veur, elle va devoir se recy­cler et se trou­ver un nou­vel usage.

Dans le futur, à l’en­droit où se tient aujourd’­hui encore la pis­cine Marx Dor­moy, l’eau y sera moins bleue mais l’herbe y sera plus verte. Oubliez les lon­gueurs et le bon­net de bain, ce sera plu­tôt balade et ran­do si on en croit les der­niers échos. La pis­cine qui com­mence à avoir de la bou­teille va se trans­for­mer :  bye bye Marx et cou­cou les berges et la ver­dure.

Beau­coup d’ha­bi­tants et de par­ti­sans d’une ville plus verte avaient des craintes quant à l’a­ve­nir de ces bas­sins voués à l’a­ban­don. Mais lors de sa confé­rence de ren­trée, Mar­tine Aubry s’est enga­gée à ne pas y construire, rap­porte La Voix du Nord. A la place, donc, un espace nature bap­ti­sé “parc des berges”.

Pour ce qui est des anciens bâti­ments de la pis­cine, le théâtre du Grand Bleu situé juste à côté sera pré­ser­vé quoi qu’il arrive, mais ce sera aux habi­tants de se pro­non­cer pour le recy­clage ou la démo­li­tion des autres bâti­ments du com­plexe.

Tout est sur la table, selon Mar­tine Aubry”, annonce le quo­ti­dien qui rap­pelle aus­si que la ville de Lille a pour objec­tif de deve­nir Capi­tale verte en 2021. Du coup, toutes les idées vertes des Lil­lois sont bonnes à prendre.