Oubliez vos plans de samedi, vous avez Poutine électronique à la Pépite

Dans Food Porn, Lille, Music in my ears

© La pépite

Scroll par là

Poutine – Electro – Disco. Ces trois mots vont tellement bien ensemble qu’on se demande pourquoi il a fallu attendre 2019 pour les faire matcher. Vos papilles et vos tympans ont rêvé de cette union, la Pépite et La Bonne Fête l’ont fait pour vous. Rendez vendredi dès 18 heures pour l’enjaillement. 

L’annonce de l’event mi-décembre a fait gargouiller les estomacs lillois pendant toutes les vacances, et, ce, malgré les repas de fête. C’est simple, à Lille, dès qu’on parle de poutine, ça salive de partout. Alors quand on y rajoute du bon son, imaginez un peu. 

C’est qui La Bonne Fête ?

Cette idée brillantissime nous vient de La Bonne Fête. Ce nom ne vous dit encore peut-être rien mais ce jeune collectif de lillois amoureux de la convivialité et de musique a de l’avenir dans le monde de la fête. Dedans, on retrouve simplement une bande potes, tous DJs, qui ont commencé à organiser, comme tout le monde, des fêtes dans leurs apparts d’étudiants. Ils sont finalement plutôt bons dans le genre et, il y a genre un an, ils décident de lancer leur collectif.

Attention, on ne vous parle pas ici d’un d’un collectif qui organise seulement des DJ sets et promeut la scène musicale locale. “On veut justement un peu s’éloigner de ce concept même si on l’apprécie aussi, explique Alexis, membre du collectif. On se dit juste qu’il y a autre chose à faire, des trucs inédits, moins codifiés. Au niveau du style par exemple, nous on écoute de tout, donc La Bonne Fête n’est ni juste un collectif rap ou house ou techno : elle est tout ça à la fois.” 

Surtout, le crew veut offrir une expérience aux Lillois où l’esprit de fête domine. Et pour faire une bonne fête, il faut de la bonne musique mais aussi de la bonne graille. Voilà comment est né leur concept de Poutine Electronique. Une soirée où on mange de la poutine dans un bar tranquille jusqu’à 22 heures avant d’aller éliminer toutes ces succulentes calories sur le dance floor avec plusieurs DJs qui mettront leur pâte sur un set 100% disco. 

C’est où qu’on mange ? 

Ça se passera donc à la Pépite et ce choix est loin d’être anodin. Le nouveau bar de Sébasto s’est vite fait une place dans le monde de la fête lilloise et expérimente chaque semaine de nouvelles recettes, ses pépites gourmandes. Et, forcément, ils ont déjà revisité la fameuse poutine il y a quelques semaines. Ça ne pouvait que matcher avec le concept de La Bonne Fête.

Lire aussi : 
La Pépite, le nouveau bar-cantine de la place Sébastopol

Donc, pour vous résumer : ce samedi 12 janvier, dès 18 heures, vous pouvez débarquer le ventre vide à la Pépite pour déguster votre poutine remasterisée selon trois recettes différentes : la classique à la Tome fraîche d’Auvergne, la Ch’tie façon carbo flamande ou la barbec’ avec sa sauce sucrée et son porc effiloché. Le tout pour 5€ la portion à manger sur place avec des frites maison.

Vu le monde intéressé sur Facebook, La Pépite a prévu un gros staff pour contenter tous les estomacs. “On va optimiser au mieux pour qu’il y ait le moins de déçus possible, annonce Victor, membre du trio qui gère le lieu. On a prévu des contenant adaptés pour que les gens puissent manger debout en mode festival sans souci.” 

C’est quand qu’on danse ?

Ça, ce sera jusque 22h30, jusqu’au top départ du dancing time. Entendez : fini de grailler, il est temps de se bouger sur le dance floor. On vous file le soundclound de La Bonne Fête pour vous échauffer comme il se doit sachant que la soirée de samedi est consacrée à la house-disco-funk-hip-hop.

Pour rappel, l’entrée est gratos tout comme la bonne ambiance à l’intérieur de la Pépite qui se situe place Sébastopol. On vous conseille de ne pas vous y pointer à 22 h 28 si vous voulez vous enfilez une poutine. Ça commence à 18 heures et c’est légalement l’heure de grailler quelque part de toute façon. On finit avec le lien de l’event