Les Francs Burgers arrivent à Lille avec leur carte 100% ch’tie

Dans Food Porn, Lille

©FrancsBurgers

Scroll par là

Installés sur la Grand-Place d’Arras depuis un peu plus d’un an, les Francs Burgers ouvrent leur prochain resto à Lille d’ici quelques semaines. Leur crédo ? Tout ce que vous trouverez dans votre burger sera exclusivement des produits d’ichi.

On ne vous cache pas que la prochaine coupe du Monde (de Lille) des burgers va avoir de nouveaux challengers. Parmi eux, on pourra compter les Francs Burgers qui projettent de galvaniser vos papilles autant que votre doux chauvinisme ch’ti.

Chez eux, vous ne trouverez pas de tomate dans votre burger. En revanche vous pourrez compter sur de l’endive ou de la betterave. Le bœuf ? Il vient de Picardie. Le fromage ? Ce sera Écume de Wimereux, Cœur de Thierache ou Maroilles. La sauce ? Avec un peu de chicorée c’est pas mal. On pourrait aussi vous parler de la tarte au chuc ou des chicorettes en dessert.

From Arras to Lille

Pas besoin de vous faire un dessin de la carte de France, vous avez pigé le truc : chez les Francs Burgers, on ne fait que du régional. Ce concept, il est sorti il y a trois ans de l’esprit de Franck Alezra, un architecte de la banlieue parisienne qui bossait pour pas mal de restaurants. “Un jour, il s’est dit qu’il pouvait lui aussi lancer son business. Et comme j’avais déjà une bonne expérience dans le monde la restauration, on a monté ça ensemble“, raconte Ari, son fils qui est aujourd’hui responsable d’exploitation.

Et puis Franck est tombé sur ce local de la Grand-Place d’Arras. “On n’est pas du coin mais mon père a toujours eu beaucoup de clients dans la région et y avait un bon feeling“, explique le responsable.

Avec son associée Valérie Kubicek, Franck ouvre donc en décembre 2017 le premier resto des Francs Burgers. “Notre objectif, c’est d’ouvrir des Francs Burgers dans chaque région de France avec une carte propre à chacune. Quand vous irez dans un Francs Burgers en Bretagne, ce ne sera pas la même carte que celle que vous trouverez en Occitanie ou dans les Hauts-de-France,” détaille Ari.

Combo burger-local-bonne action

A Lille, l’ouverture est prévue pour “fin janvier- début février si les travaux avancent toujours aussi bien“. Situé dans un ancien hospice, au 4 place Saint-Hubert, le futur resto promet un subtil mix entre “mobilier contemporain et lieu historiquement baroque“.

Remettre le patrimoine culinaire français en avant, c’est notre but premier mais on voulait aller encore plus loin“. Aller plus loin pour Ari, ça signifie par exemple ne diffuser dans le resto que des playlists 100% chansons françaises (et dispo ici si elles vous bottent). C’est aussi synonyme d’engagement local : pour chaque burger dévoré chez eux, 20 centimes du prix sont reversés dans une cagnotte pour des associations. Chaque année, le resto en choisi trois du coin où il est installé, double la recette collectée sur l’année et leur redistribue les euros sonnants et trébuchants.

Ah et pour ce qui est de la gamme de prix, ça démarre à 8€ pour le burger “Ch’ti” et ça ne dépasse pas les 12,50€ pour le burger “Avesnois”. Sachant qu’il y a des menus avec accompagnement (frites, frites, frites) et boisson. Les Francs Burgers promettent, en somme, un combo burger-local-bonne action qui ne pèse pas sur l’estomac.