La Métropole met en place sa propre plateforme pour le grand débat national

Dans Lille, Politique
Scroll par là

Mais si, vous savez, le Grand Débat. Celui pro­po­sé par Emma­nuel Macron en réponse à la grogne durable des gilets jaunes. Depuis ce mar­di, il est pos­sible d’al­ler dans sa mai­rie pour don­ner ses idées ou doléances. Ce jeu­di, vous pour­rez aus­si vous rendre sur la pla­te­forme de par­ti­ci­pa­tion citoyenne de la Métro­pole Euro­péenne de Lille.

Si vous avez des idées ou des reven­di­ca­tions, c’est le moment d’en faire part direc­te­ment au gou­ver­ne­ment. Le grand débat natio­nal a démar­ré ce mar­di, et va se pour­suivre jus­qu’en avril. Les citoyens sont invi­tés à don­ner leur avis sur quatre grands thèmes : la fis­ca­li­té, la tran­si­tion éco­lo­gique, l’or­ga­ni­sa­tion de l’E­tat, et la démo­cra­tie.

Au local, tout le monde pour­ra orga­ni­ser des débats IRL. Le gou­ver­ne­ment met à dis­po­si­tion un genre de “kit d’or­ga­ni­sa­tion” pour aider les gens à mettre en place ces évé­ne­ments. De grandes confé­rences citoyennes seront aus­si orga­ni­sées dans chaque région, avec des par­ti­ci­pants tirés au sort. Le débat est ouvert à tous, et les avis seront com­pi­lés et pris en compte, pro­met le gou­ver­ne­ment. Voi­là, ça c’est pour le résu­mé.

Dans la métro­pole lil­loise, vous allez pou­voir par­ti­ci­per sur une pla­te­forme réser­vée aux habi­tants des 90 com­munes membres de l’ag­glo­mé­ra­tion. Elle avait déjà été mise en place pour des consul­ta­tions locales et tourne pas mal. La pla­te­forme com­por­te­ra donc un onglet “grand débat natio­nal” à par­tir de ce jeu­di. Vous pour­rez dépo­ser vos idées, réagir à celles des autres, répondre à une enquête, ou vous ins­crire à un évé­ne­ment. Il sera actif jus­qu’à la fin du grand débat, et les doléances et reven­di­ca­tions seront trans­mises à la Com­mis­sion Natio­nale du Débat Public.

Vous avez tout. Pour aller faire un tour sur cette pla­te­forme et par­ti­ci­per à par­tir de ce jeu­di, c’est en sui­vant ce lien hyper­lin­ké avec bon­té et amour.